Madagascar : 250 000 doses de vaccin et 2000 bouteilles d'oxygène

coronavirus
Bouteilles d'oxygène pour soigner les patients victimes de la covid à Mada 5 mai 2021
©Capture d'écran Madagascar-Tribune

5 décès et 238 nouveaux tests positifs, le dernier bilan des services de santé malgaches confirme que le virus circule toujours de manière importante. Pour amortir cette pandémie, 250 000 doses de vaccin arrivent cette semaine. 2 000 bouteilles d'oxygène ont déjà été livrées. 

Madagascar compte 682 personnes décédées de la Covid-19, 308 patients dans un état grave et 3 733 personnes en cours de traitement. Lundi, les laboratoires ont détecté 238 tests positifs, sur les 973 qu'ils ont étudiés. Les services de santé de la Grande île ont officialisé 5 décès. Cinq malades qui luttaient depuis plusieurs jours contre le virus.

La situation est encore très tendue. Le variant sud-africain est l'origine de cette déferlante. Pour limiter les risques de l'intrusion dans le pays des variants anglais ou indiens, les frontières sont fermées. Une campagne de vaccination va débuter, 250 000 doses d'AstraZenecca Covishield arrivent. Cette "croisade" commencera le 7 mai 2021, précise Midi-Madagascar. Le Dr Rivomalala Rakotonavalona, directeur du programme élargi de vaccination au sein du ministère de la Santé publique, précise sur le site de Madagascar-Tribune : "Les premiers bénéficiaires seront le personnel de santé, les forces de l’ordre, les personnes âgées de pus de 60 ans, les diabétiques et les personnes vulnérables." Ces premières doses sont, pour l'instant, destinées aux seniors de plus de 70 ans.
 

2 000 bouteilles d'oxygène et 2 000 concentrateurs

 

L'Etat malgache avait reçu 2 000 concentrateurs d'oxygène, la semaine dernière. Lundi, 2 000 bouteilles d'oxygène ont été livrées. Elles sont acheminées vers les hôpitaux en charge de patients gravement malades, nous apprend le site 2424.mg. Ces outils sont indispensables pour aider les victimes de la covid. Les médecins du monde entier partagent leur expérience pour lutter contre cette maladie. Ils ont démontré que l'oxygénothérapie est indispensable pour sauver des vies.

Une personne valide a besoin d'inspirer 21% d'oxygène dans l'air pour satisfaire ses besoins vitaux. Avec la covid, le malade est atteint d'une insuffisance sévère d'apport en oxygène, ses poumons ne fonctionnent plus correctement, le déficit affecte les organes vitaux. Pour enrayer ce phénomène, les médecins intubent les malades pour leur administrer de l'oxygène en grande quantité. 15% des hospitalisés, pour une forme grave, auront besoin d'oxygénothérapie pour survivre.