Madagascar : 40 tests positifs et deux décès de la Covid-19 à Nosy-Be

coronavirus
Aéroport de Nosy-Be
©Capture d'écran Madagascar-Tribune

Le préfet de Nosy-Be vient de prendre des mesures sanitaires restrictives après la confirmation de deux décès et 40 tests positifs à la Covid-19 depuis le début du mois de février. L'aéroport de cette région, qui vit du tourisme, a rouvert aux vols internationaux en octobre 2020.

Nosy-Be est confronté à une vague de tests positifs à la Covid-19. Les services sanitaires de cette région du Nord-Ouest de Madagascar étaient sur le qui-vive depuis des semaines et l'annonce de la dangerosité des variants anglais et sud-africains. De nombreux habitués de cette cité balnéaire viennent d'Europe et d'Afrique du Sud.

L'aéroport a rouvert ses portes le 1er octobre 2020. Depuis, aucun élément inquiétant n'était venu contrarier la reprise économique. Les premiers chiffres sont apparus le 13 février 2021. Depuis, la dégradation sanitaire s'est accélérée. Le 19 février, les services de santé comptabilisaient deux décès et 19 cas confirmés écrit 2424.mg.

Fin des rassemblements et des soirées festives

 

Le préfet de Nosy-Be vient de prendre des mesures restrictives afin d'enrayer la propagation du virus (40 tests positifs désormais). Dans un communiqué, il : "interdit toute forme d’organisation de réunion, de rassemblement, d’attroupements de personnes" et "suspend les organisations festives et culturelles telles que les soirées, spectacles, cabarets et karaokés".

Par ailleurs, les mesures sanitaires sont renforcées : "la distanciation sociale et le port du masque sont exigés dans tous les lieux publics", le lavage des mains est indispensable. Le préfet demande également la fermeture des marchés avant 15 heures les mercredis et samedis. Les places seront désinfectées deux fois par semaine. Les veillées mortuaires ne peuvent pas durer plus de 48 heures et sont suspendues pour les défunts atteints de Covid. L'inhumation doit être effectuée sans délai.

Madagascar-Tribune qui précise : "l’Académie nationale à Tsimbazaza, a déclaré qu’aucune souche mutante de Covid-19 n’est encore détectée à ce jour dans le pays".

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live