Madagascar Airlines n'a pas encore obtenu le statut de compagnie, selon un interlocuteur de 2424.mg

transports
Air Madagascar devenu Madagascar Airlines juillet 2022
(Illustration) ©Capture d'écran Air Madagascar
Les avions aux couleurs d'Air Mad ou Tsadaria, devenus Madagascar Airlines, se posent à La Réunion deux fois par semaine (mercredi et samedi) sans autorisation. L'Aviation civile de Madagascar (ACM) a adressé, le 11 juillet 2022, une mise en garde aux dirigeants. La compagnie n'aurait pas d'existence légale.

Madagascar Airlines dessert La Réunion deux fois par semaine. Ces vols du mercredi et du samedi sont-ils reconnus et autorisés par l'Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) ? Non, selon le site 2424.mg. L'Aviation Civile de Madagascar (ACM) écrivait dans une lettre, ce 11 juillet 2022 : "Madagascar Airlines n’est pas encore une compagnie aérienne et ne peut valablement pas s’en prévaloir". 

Sans licence, ni certificat de transporteur aérien, l'entreprise créée suite au redressement judiciaire d'Air Madagascar et Tsadaria, ne peut se prévaloir du titre de transporteur aérien. Voler sans ce titre, "représente un risque pour le secteur de l’aviation du pays si l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) venait à s’en rendre compte", confie l'interlocuteur. 

La demande est en cours

L'Aviation Civile de Madagascar, interrogée sur le sujet, explique : "La demande est en cours [de traitement] et le processus en est à la troisième phase sur les cinq phases prévues par la procédure", en clair, aucune autorisation n'est encore donnée. De plus, aucun acte juridique n'est venu certifier la fusion d'Air Madagascar avec Tsadaria, donnant naissance à Madagascar Airlines.

Bref, la création de la nouvelle compagnie aérienne malgache a été faite dans l'urgence et sans tenir compte de la réglementation en vigueur dans le transport aérien international. Cette difficulté était-elle passagère et les clients vont-ils en pâtir ?

Sans mise à jour de son statut Madagascar Airlines va avoir du mal à maintenir ses avions en vol !