Madagascar-Covid : 38 décès en 19 jours, le président s'exprime, samedi, à la télé

coronavirus
Rajoelina masqué
©Capture d'écran Midi-Madagascar (archives)

La seconde vague Covid déferle sur Madagascar. Les chiffres font état de 138 nouveaux tests positifs et deux décès ces dernières 24 heures (38 décès en 19 jours). Ce samedi 20 mars 2021, le président de la République, Andry Rajoelina va présenter son nouveau plan de lutte contre l'épidémie.

Madagascar est le dernier pays de la zone a être victime de la seconde vague épidémique de Covid. Les laboratoires de la Grande île analysent les prélèvements pour déterminer la nature du virus. Est-ce un variant ? Est-il plus dangereux et transmissible ? Les médications utilisées sont-elles efficaces et le dépistage permet-il de détecter cette Covid ? 

Le président de la République, Andry Rajoelina, tentera de répondre à ces différentes interrogations et annoncera la relance des mesures sanitaires, ce samedi 20 mars 2021 à la télévision. Son intervention est prévue à 20h. 

Selon Midi-Madagascar, les premières restrictions concerneront les enterrements. Pas plus de 10 personnes seront autorisées à assiter à l'inhumation. Les rencontres sportives devraient se poursuivre, mais sans spectateur. Il est également envisagé de fermer les frontières et de suspendre les vols pendant 15 jours.

Pétition pour autoriser la vaccination

 

Les mesures barrières, la distanciation sanitaire, la jauge pour assister aux offices religieux comme les bataillons de personnels sanitaires pour multiplier les tests sont relancés. Cependant, il n'est toujours pas question, pour l'instant, d'une vaste campagne de vaccination. 

Le sujet divise, majorité et opposition. Une pétition pour "Permettre l'accès au vaccin anti-Covid19 pour les Malagasy résident qui le souhaitent" a été lancé sur le net. Deux anciens présidents, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana, ont associé leurs voix pour réclamer l'utilisation de la vaccination, révèle Madagascar-Tribune. Cette pression, fera-t-elle changer la politique sanitaire décidée par la présidence.

38 décès en 19 jours

 

De doutes, existe concernant les différentes stratégies et l'ensemble des pays tentent de faire en fonction de leurs moyens et de leurs connaissances. Les études des scientifiques malgaches seront déterminantes dans les décisions gouvernementales. 

Ce 19 mars 2021, le bilan est de 38 décès en 19 jours. 911 patients sont hospitalisés et 104 développent des formes graves de la maladie. Officiellement, à cette date Madagascar, compte 338 personnes décédées du virus. Le pays, au dernier recensement comptait un peu moins de 27 millions d'habitants. 

Ces valses hésitations de l'exécutif interrogent. A Madagascar comme dans les autres pays de la planète, cette crise sanitaire engendre une crise sociale. Les mouvements de constestation sont légions. Les heurts avec les étudiants qui réclament le versement de leurs bourses sont la première illustration des difficultés malgaches.