Madagascar : deux morts et au moins trois disparus

météo
Dégats de Belna à Madagascar
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Deux nourrissons ont été emportés par les flots. La digue de 300 mètres qui protégeait la commune de Soalala a été emportée par la houle. Les vagues ont déferlé sur les cases situées en bord de mer, prenant de court les riverains. La famille des bébés n'a rien pu faire. 
Le premier bilan du passage de Belna dans le Nord-Est de Madagascar est déjà très lourd.
L'Express de Madagascar, nous apprend que deux nouveaux nés, l'un âgé de deux mois et le second d'un an, ont été emportés par les déferlantes qui se sont abattues sur les petites cases installées en bord de mer. La digue de 300 mètres qui était censée les protéger a cédé, laissant les flots s'engouffrer dans la ville. 
Trois adultes, portés disparus, ont été retrouvés sains et saufs. Ils s'étaient réfugiés sur les toits de leurs petites maisons. Les autorités signalent qu'elles recherchent toujours trois autres personnes dont les familles n'ont plus de nouvelles depuis le passage du météore.  
Image du passage de Belna à Soalala à Mada
©Capture d'écran Midi-Madagascar
 

80 % des toits emportés par les rafales


Mardi soir, les médias attendaient d'avoir des nouvelles des villes voisines qui ont été touchées par les vents violents et les fortes pluies. Le Madagascar-Tribune est parvenu à contacter le député de la circonscription. Il a confié que 65 % de la digue avait cédé sous les coups de boutoir de l'océan et que 80 % des toitures, dont la sienne, ont été emportées par les fortes rafales de vent. Les premiers bilans, ce mercredi 11 décembre 2019, font état de 1742 sinistrés et de 1472 personnes déplacées. 
Carte météo Belna 4 décembre 2019
©Météo-France La Réunion
 

Belna est désormais une dépression


Midi-Madagascar écrit que l'on comptait, mardi soir, 172 personnes sans-abri, dont 120 enfants. Tous, ont été accueillis à la Maison des jeunes de Soalala. Ils ont été transportés en urgence à Mahajanga, ville épargnée par Belna. L'Etat malgache a organisé des convois pour apporter 25 sacs de riz de 50 kg, des kits de nettoyage, des savons, des tôles...
Belna, devenue dépression, était à 4 heures, ce mercredi matin, à 1105 km à l'Ouest de La Réunion. Elle se déplace vers le Sud-Sud-Ouest à 11 km/h.
Image Sat 11 décembre 4 h
©Météo-France La Réunion

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live