Madagascar : la manifestation de l'opposition n'a pas eu lieu

politique
Manifestation interdite à Madagascar
©Capture d'écran Madagascar-Tribune

L'oppostion devait manifester, ce samedi 20 février 2021, à Tananarive. Finalement, le rassemblement n'a pas eu lieu. Les sympathisants n'ont pas pu accéder au centre-ville. La capitale était quadrillée par les forces de l'ordre. Douze opposants, vêtus de rouge, ont été arrêtés en ville.  

L'opposition devait manifester, samedi dans la capitale. Après de longues discussions, le préfet de police de Tananarive n'avait pas autorisé le rassemblement Place du 13 mai. Dès l'aube, des policiers et des gendarmes étaient déployés, fusil-mitrailleur en main à Analakely. Ils demandaient aux commerçants et restaurateurs de rester fermés. 

La circulation des voitures et des bus était interdite vers le centre-ville. Seuls les piétons pouvaient déambuler, s'ils ne portaient pas un vêtement rouge, la couleur des opposants... D'ailleurs, 12 personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre pour participation à une manifestation interdite précise Madagascar-Tribune

Ratsiraka pour une manifestation pacifique

 

Les leaders de l'opposition, faute de tribune, ont multiplié les interventions sur les réseaux sociaux et sur les ondes des radios privées. Ils dénoncent les arrestations de leurs partisans, parlent de persécutions et réfutent les accusations d'avoir voulu provoqué des heurts en payant des gros bras afin de faire déraper leur rassemblement.

Midi-Madagascar a interrogé, l'ancien président de la République démocratique malgache du 15 juin 1975 au 27 mars 1993 et président de la République de Madagascar, du 9 février 1997 au 5 juillet 2002, sur les tensions politiques qui se font jour. Didier Ratsiraka, 84 ans, surnommé l'amiral rouge, a demandé au gouvernement de laisser l'opposition manifester en exigeant que celle-ci puisse s'exprimer dans le calme. Un avis qui tranche avec sa politique quand il était au pouvoir dans les années 70/80.

Reste que Madagascar, comme de nombreux pays dans le monde, fait désormais face à une crise politique, après les crises sanitaire et économique. 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live