Madagascar : le Département débloque une aide de 200 000 euros

océan indien
cyrille melchior, Président du Conseil Départemental de La Réunion
©Réunion 1ère
Tout comme le Conseil régional, le Département annonce la mise en place d’une aide d’urgence en faveur des populations du Sud de Madagascar, touchées par la sécheresse et la famine. La collectivité va débloquer une enveloppe de 200 000 euros.
Les élus de la commission permanente du Conseil départemental se sont réunis ce mercredi matin sous la présidence de Cyrille Melchior afin de voter une aide de 200 000 euros en faveur des Malgaches souffrant de la sécheresse et de la famine dans la région Sud de la Grande île.

La Collectivité a choisi d’attribuer cette enveloppe sous la forme de subventions aux associations humanitaires. L’association Médecins Océan Indien (MOI) et l’association des Amis du Père Pédro ont ainsi été destinataires chacune d’une enveloppe de 100 000 euros.
 

Les ONG en première ligne


Il s’agit d’agir "avec efficacité", argumente le Département. "Nous avons souhaité dans un premier temps agir pour atteindre le plus rapidement possible ces familles en difficulté. Et ce sont des ONG, donc des associations, qui sont le plus capables d’aller au plus près de ces familles", explique le président de la collectivité Cyrille Melchior.

Parallèlement, le Département prendra également l’attache du gouvernement malgache pour discuter de la mise en œuvre d’autres actions au bénéfice de la population. "Je vais discuter avec le président de la République de Madagascar pour envisager avec ses services des mesures afin que nous puissions travailler ensemble pour que ce genre de situation ne se reproduise pas", poursuit Cyrille Melchior.
 

350 000 euros débloqués par la Région et le Département au total


Cette terrible famine qui sévit actuellement dans le Grand Sud malgache a causé la mort d’au moins neuf personnes. Une situation dramatique qui a donc amené plusieurs associations et enfin les collectivités locales à réagir. Il y a deux jours, c’est la Région Réunion qui a annoncé la mise en place d’un plan de soutien en faveur des populations malgaches sinistrées.

Les élus de la Pyramide inversée ont voté en faveur d’une aide de 150 000 euros sur les fonds européens, afin financer les opérations d’urgence menées par des ONG et des acteurs sur place, comme le GRET ou le Père Pedro.
La sénatrice Nassimah Dindar doit également interpeller les membres du gouvernement ce jeudi, afin que la France apporte officiellement son aide à Madagascar.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live