Madagascar : le gouvernement accueille sept nouveaux ministres

océan indien
Nouveau gouvernement Madagascar 16 mars 2022
Le quatrième gouvernement constitué par Christian Ntsay, Premier ministre, avec l'assentiment du président de la République, Andry Rajoelina a été présenté, ce mercredi 16 mars 2022 ©Présidence de la République de Madagascar
Le remaniement gouvernemental a été dévoilé, mercredi. Cinq nouveaux ministres sont nommés. Les ministères concernés sont : la Justice, l'Intérieur, les Transports, des Mines et l'Environnement. Notons les retours de quatre anciens ministres.

Le quatrième remaniement du gouvernement dirigé par Christian Ntsay, Premier ministre malgache, a été officialisé, ce mercredi 16 mars 2022. Il est constitué de 27 ministres, deux secrétaires d'État et un vice-ministre, écrit moov.mg.

Sans surprise, les ministres contraints de démissionner pour leur possible implication dans des "affaires" ont disparu, tout comme leurs homologues sujets à des remontrances régulières de la part de la présidence.

Christian Ntsay, demeure à la barre avec pour objectif l'élection présidentielle de 2023. Le président de la République, Andry Rajoelina, ne s'en est pas caché, la feuille de route de ce gouvernement est d'obtenir des résultats tangibles d'ici l'année prochaine, note L'Express de Madagascar.

Cinq nouveaux visages

La justice est confiée à François Rakotozafy, l'Intérieur à Justin Tokely, les Transports seront dirigés par Roland Ranjatoelina, les Mines seront gérées par Herindrainy Olivier Rakotomalala et l'Environnement a été confié à Orléa Vina.

Ce sont les cinq véritables nouveaux visages de ce remaniement. Deux remplacent des ministres suspectés d'être impliqués dans des affaires financières. Le premier était en charge des Mines. Il avait rendu son maroquin dès le mois d'août 2021, le second, le garde des Sceaux a démissionné en février 2022. Il serait impliqué dans le trafic d'or, comme nous l'écrivions ce mercredi 16 mars 2022.

27 ministres, deux secrétaires d'Etat, un vice-ministre et le Premier ministre sous la présidence d'Andry Rajoelina 16 mars 2022
27 ministres, deux secrétaires d'Etat, un vice-ministre et le Premier ministre sous la présidence d'Andry Rajoelina ©Présidence de la République de Madagascar

Quatre retours

Le ministère des Affaires étrangères change. Il est dévolu à un revenant : Richard Randriamandrato qui succède à Patrick Rajoelina. Les dernières déclarations, de celui-ci, concernant la guerre en Ukraine ne collaient pas avec la diplomatie officielle de Madagascar. Cette mise à l'écart était devenue inévitable. 

Le nouveau ministre de l'Eau, de l'Assainissement et de l'Hygiène hérite d'un dossier épineux. Les derniers cyclones ont mis en exergue les dysfonctionnements d'une voirie hors d'usage. Fidiniavo Ravokatra hérite de l'une des tâches les plus compliquées à mener à bien. Il travaillera en étroite collaboration avec Pierre Holder Ramaholimasy, le ministre de l’Aménagement du territoire et des services fonciers. Deux missions qui se recoupent très souvent. 

Enfin, Tinoka Roberto Raharoarilala revient à la Jeunesse et aux sports, écrit 2424.mg. Là encore, comment oublier les tensions avec la Fédération de Football de Madagascar ou ignorer l'exclusion des boulistes malgaches de toutes les compétions internationales.