Madagascar : un mandat d'arrêt international vise le président de la Fédération de football

justice
Raoul Arizaka Rabekoto, président de la Fédération Malgache de Football 2020
©Capture d'écran La Vérité.mg
La Fédération Malgache de Football n'a plus vu le président depuis le 7 février 2020. Raoul Rabekoto est en cavale depuis cette date. Un mandat d'arrêt international a été émis à la demande de la France en septembre. Il aurait détourné 25 millions € de la Caisse nationale de prévoyance. 
Le ballon ne tourne pas franchement rond à Madagascar. La Fédération Malgache de Football a perdu sa tête depuis le 7 février 2020. C'est à cette date que remonte la dernière apparition physique du président, Raoul Rabekoto. "On ne sait pas où il est", confiait un employé à RFI, qui écrivait le 27 février dernier : "on échange régulièrement avec lui par SMS sur les affaires courantes, mais personne ne le questionne sur son lieu de séjour."

Le patron de la FMF qui est l'ancien directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale était convoqué par la justice française, le 9 septembre 2020, pour être entendu au sujet d'un détournement présumé de 25 millions d'euros. Il n'a pas répondu à l'invitation. Une semaine plus tard, la France a demandé qu'un mandat d'arrêt international soit émis à l'encontre de Raoul Romain Arizaka-Rabekoto.
 

Le président de la Fédération de foot de Mada s'enfuit par La Réunion


Le Monde est parvenu obtenir quelques informations concernant la cavale rocambolesque du président de la FMF. Le suspect n'avait plus le droit de quitter le territoire, depuis le 3 février 2020. La justice Malgache a des accords d'extradition avec la France depuis 1973. Les deux services qui partagent une histoire commune, travaillent régulièrement ensemble. Cette collaboration est parfois délicate compte tenu du manque de moyens des services judiciaires de la Grande île. 

C'est une fois encore le cas concernant Raoul Rabekoto. L'homme aurait quitté Madagascar à bord d'une vedette rapide à Ambaja en direction des Comores. Là, le visage dissimulé derrière des lunettes noires et sous une casquette, il a embarqué dans un avion vers La Réunion, puis l'Europe. Il serait désormais caché en Suisse. Au mois de mars 2020, quatre hommes ont été interpellés pour l'avoir aidé à fuir le pays écrit laverite.mg.
 

Le président en cavale participe à des visioconférences avec la FIFA


Cette situation déroutante oblige le vice-président, Alfred Randriamanampisoa, à diriger la Fédération. Interrogé sur l'attitude de son "patron", il se borne à rappeler : "il est toujours présumé innocent, puisqu’il n’y a pas eu ni procès ni condamnation", et de poursuivre note le quotidien, "s’il est condamné, la FIFA prendra une décision."

En coulisse, à Madagascar, cette situation pour le moins ubuesque fait grincer des dents et des voix s'élèvent pour demander que soit mis un terme à cette situation : "préjudiciable pour l'image du football local"
En attendant un dénouement ou une décision de la FIFA, Raoul Rabekoto, reste le président. Il a d'ailleurs participé dernièrement à une visioconférence organisée par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).







 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live