Mafate : près de 20 tonnes de déchets et d’encombrants évacués par hélicoptère

environnement
Mafate : près de 20 tonnes de déchets et d’encombrants évacués par hélicoptère
Près de 20 tonnes de déchets et d’encombrants ont été évacués du cirque de Mafate, ce mercredi 17 novembre, aux moyens d’un hélicoptère. L’opération organisée par le Parc national concernait une douzaine de familles résidant dans les écarts. ©Stéphane Enilorac
Près de 20 tonnes de déchets et d’encombrants ont été évacués du cirque de Mafate, ce mercredi 17 novembre, aux moyens d’un hélicoptère. L’opération organisée par le Parc national concernait une douzaine de familles résidant dans les écarts.

Pas facile quand on habite un écart, au fond du cirque de Mafate, de faire venir du mobilier ou du gros électroménager. Il est tout aussi difficile de s'en débarrasser. D'où l'opération d'enlèvement d'encombrants et de déchets dangereux organisée par la Parc national, avec le TCO et l'ONF ce mercredi 17 novembre.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Déchets dangereux à Mafate : opération nettoyage dans les écarts

Après une première évacuation réalisée par hélicoptère l'an dernier dans les ilets, ce sont cette fois-ci une douzaine de familles vivant dans les écarts qui ont pu se débarrasser de leurs encombrants. Entre 15 et 20 tonnes de déchets ont ainsi été hélitreuillés : carrelage, ferraille, mobilier abimé et autres appareils électroménagers et électroniques défectueux.

Evacuation déchets Mafate
©Stéphane Enilorac

Une "seconde vie" pour certains déchets

Certains des déchets évacués seront recyclés et auront ainsi droit à une seconde vie. "Tous les mobiliers qui sont encore réemployables seront donnés à l’association Emmaüs pour qu’ils puissent faire de la réutilisation", explique Sandrine Sinapayel, responsable environnement au SICR, le Syndicat de l’importation et du commerce de la Réunion, qui est également partenaire de l’opération.

Evacuation déchets Mafate
©Stéphane Enilorac

Une opération soutenue par l'Europe

Les déchets dangereux type batteries ou huiles, n’ont pu être évacués cette fois-ci, car la filière est saturée en raison de la pandémie. Cette opération, montée grâce à des fonds européens (50 000 euros), avait connu une 1ère étape en octobre 2020. Plus de 23 tonnes de déchets avaient alors été évacués des principaux ilets du cirque de Mafate.