Maldives : la vaccination offerte aux touristes

tourisme
Maldives
©Francetv.fr

L'archipel des Maldives, ses hôtels hors-normes et ses îles privées, sont à nouveau accessibles aux touristes qui peuvent se payer le séjour. Pour 200 $ par jour soit environ 3 000 $ pour deux semaines, le vaccin vous est offert. 

La stratégie commerciale des Maldives, appelée les 3 V (voyage, vacances, vaccin) a eu la résonnance médiatique recherchée, écrit Capital. CNN a été la première télévision à s'emparer de l'annonce du ministre du Tourismes de l'archipel, Abdulla Mausoom : "L'idée est de proposer une offre touristique avec le moins d'inconvénients".

Compte tenu du prix 200 $ par jour en moyenne, soit 166 €, la dose, ou les deux piqûres peuvent être offertes. En général, les touristes européens, russes et américains choisissent de passer deux semaines de vacances sur place compte tenu de la durée du vol. Ils ne regardent pas à la dépense. Faites les comptes !

Profiter d'un hôtel haut de gamme aux Maldives demande des moyens financiers conséquents. Cette annonce est un coup de com'. Ce pays comme de nombreux autres dans le monde, attend de recevoir des vaccins écrit Le Figaro. Quel sera le laboratoire retenu, quel sera le produit ? Le produit, sera-t-il indien, chinois ?

Le tourisme est vital pour l'archipel

 

Les Maldives sont mobilisées pour relancer le tourisme. 90% des employés des hôtels ont reçu une première dose de vaccin. Cela représente 53% de la population. L'économie maldivienne repose, pour l'essentiel, sur ses hôtels et ses îles privatisées. 26 atolls abritent des palaces réservés à un public très privilégié. Les prix, comme les prestations dépendent des portes-feuilles.

En 2019, avant la pandémie, les Maldives avaient accueilli 1,7 millions de touristes. Ils n'étaient que 550 000 en 2020. Le ministre en charge de cette industrie, essentielle, espère que 1,5 millions de vacanciers auront profité du sable blanc et des lagons de son pays en décembre 2021.

En attendant d'offrir le vaccin, les Maldives ont rouvert l'aéroport et les hôtels. Les clients doivent fournir un test PCR de moins de trois jours avant de prendre l'avion où avoir reçu les doses de vaccin. Dans les deux cas, un document doit officialiser les informations exigées.