Maldives : un restaurant à 6 mètres sous l'eau dans le lagon

découverte
Undersea sur l'île d'Hurawalhi aux Maldives
©Capture d'écran YouTube
Diner au milieu des poissons du lagon des Maldives. Deux restaurants sous-marins, très chics, vous proposent ce rêve ou ce délire. Le menu est à 245 € par personne. À ce prix, vous avez du caviar et du champagne. C'est à nouveau possible ! L'aéroport de Malé a rouvert le 15 juillet. 
Les plats comme le cadre sont à la hauteur de l'addition ; si l'on croit le journaliste de Business Insider France qui nous invite à 6 mètres (5m80) sous la surface de l'océan Indien, dans le lagon maldivien pour un dîner où les poissons tiennent les chandelles.

Ce "publireportage" vient à point nommer, l'aéroport de Malé a rouvert ses portes le 15 juillet 2020 comme l'indique l'Ambassade de France.  
L'archipel de l'océan Indien, qui participe aux jeux des îles, vit exclusivement du tourisme. Il compte 1 199 îles et atolls, dont une grande partie est privatisée. Ces petits paradis appatiennent à des multimilliardaires ou sont dédiés à l'hôtellerie de luxe. 
Entrée du restaurant Undersea aux Maldives
©Capture d'écran YouTube
Deux restaurants sous-marins ont ouvert leurs portes ces dernières années. L'Ithaa et l'Undersea, ils sont respectivement installés à 4m90 sous la surface et à 5m80. Ces structures en verre supportent une pression inimaginable. 
Ces réalisations sont un véritable défi technologique. À défaut de pouvoir se payer le voyage et le repas, il n'est pas interdit de s'évader quelques instants en admirant la vue que vous propose l'Undersea dans le lagon de l'île Hurawalhi. 

Ceux qui n'auraient pas encore choisi la destination pour leurs futures vacances, doivent vite jeter un œil sur les prix. Aux Maldives comme dans d'autres endroits touristiques de la planète, vous pouvez profiter de promotions de 70 à 80%. Attention, renseignez-vous sur l'éventualité d'une deuxième vague avant de vous envoler. Des touristes sont été bloqués plusieurs semaines et mois avant de pouvoir rentrer là-bas comme ailleurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live