Maurice : 19 nouveaux tests positifs détectés jeudi

coronavirus
Coronavirus test covid
©IPR

Ce vendredi, les services de Santé mauriciens ont annoncé que 16 nouveaux tests positifs ont été découverts, jeudi dans la soirée, soit 19 dans la journée. 15 ont été réalisés dans un centre de quarantaine. Le seizième est un "cas contact". Le total est de 172 tests positifs en 14 jours.

L'île Maurice vit à nouveau au rythme des annonces gouvernementales concernant la crise épidémique. Chaque soir de confinement, le débriefing de l'exécutif devient le moment clef de la journée. Selon les résultats, l'horizon se dégage ou s'assombrit. Jeudi soir, les services de Santé comptabilisaient 16 nouveaux tests positifs à la Covid-19. Quinze personnes vivent dans un centre de quarantaine. Toutes étaient négatives à leur arrivée et sont désormais positives. Comment est-ce possible ? La réponse, à cette question, est déterminante pour élaborer une stratégie ...

Le seizième "cas" positif a été détecté suite à une enquête sanitaire de "contact tracing".

Ces 16 nouveaux cas Covid-19 s'ajoutent aux trois tests positifs annoncés, jeudi en fin de journée. Désormais, le nombre total de personnes infectées à l'île Maurice est de 172 depuis le 5 mars 2021. 25 d'entre eux, testés en arrivant, étaient négatifs. Ils sont en quarantaine et sont désormais positifs, écrit Défimédia.

L'Agence Européenne du Médicament dédouane le vaccin AstraZeneca

 

L'Inde a offert 100 000 doses du vaccin AstreZeneca à l'île Maurice, fin janvier 2021. Tout le monde se souvient de l'arrivée par avion de cette cargaison qui a permis de lancer la campagne de vaccination sur l'île sœur. Cette aubaine s'est transformée, ces derniers jours en un immense point d'interrogation après la suspension de l'utilisation de ce produit dans plusieurs pays européens. IonNews a rencontré l’Attorney Général, Maneesh Gobin, qui réitère sa confiance au vaccin suédo-britannique. 

Jeudi, en fin de journée, l'Agence Européenne du Médicament a réitéré sa confiance à ce vaccin en déclarant qu'il est : "sûr et efficace", écrit Le Mauricien en reprenant une dépêche de l'AFP. 

Les experts de l'EMA, de l'OMS, comme le régulateur britannique en charge de la vaccination ont à nouveau étudié les vaccins AstraZeneca et Pfizer/BioNTech. Leurs conclusions sont unanimes : "Il n’y a aucune preuve que les caillots sanguins dans les veines se produisent plus que ce à quoi on pourrait s’attendre en l’absence de vaccination, pour l’un comme l’autre vaccin". 

À la suite de cette annonce, de nombreux pays dont la France et l'Italie vont relancer leur campagne de vaccination en utilisant, entre autres, AstraZeneca...