Maurice : Air France cesse le transport des macaques vers les labos

transports
Macaques d'élevage fin transport Air France juillet 2022
Air France renonce au transport des macaques mauriciens destinés aux expériences des laboratoires pharmaceutiques en Europe et aux USA ©Capture d'écran Le Mauricien
Le business de l'exportation de macaque de l'île Maurice vers les laboratoires pharmaceutiques européens et américains, grâce à Air France prend fin. Désormais, la compagnie nationale renonce aux transports d'animaux destinés à devenir des cobayes pour l'industrie pharmaceutique ou autre.


Après des années de lutte et d'actions spectaculaires, les associations de défense des animaux viennent de remporter une victoire qui fera date. Désormais, Air France renonce au transport des macaques de l'île Maurice pour les laboratoires pharmaceutiques, entre autres. 

Cette décision, prise au début du mois de juillet 2022 par la compagnie est un coup dur pour les élevages de singes de l'île sœur, mais une victoire comme le souligne dans un communiqué, publié sur le site de Géo, la célèbre organisation PETA : "D’innombrables singes seront épargnés d'immenses souffrances, car le commerce du transport de singes a reçu un autre coup dur : aujourd'hui, après une campagne de longue haleine, Air France a annoncé mettre fin à toutes les expéditions de singes vers des laboratoires à la fin de son contrat actuel. Air France est la dernière grande compagnie aérienne commerciale à entasser des caisses de singes terrifiés dans ses soutes et à les envoyer se faire torturer et tuer dans des laboratoires du monde entier".

Air France se joint à 18 compagnies aériennes

La compagnie nationale suit le mouvement. Dix autres compagnies avaient déjà renoncé à transporter des cobayes. Les autres sociétés aériennes sont : Delta Air Lines, American Airlines, United Airlines, US Airways, Lufthansa, Qantas, Air China, China Eastern Airlines, China Southern Airlines, TAM Airlines, British Airways, El Al Airlines, Philippine Airlines, Hainan Airlines, Korean Airlines, Vietnam Airlines, Air Canada, Aer Lingus...

La compagnie nationale française était pointée du doigt depuis des années. En 2011, Brigitte Bardot, via sa fondation, écrivait : "Votre compagnie prétend que les singes transportés proviennent d'élevages alors que, vérification faite, une grande partie des primates transportés par Air France a été capturée dans la nature".

En 2014, les militants de PETA  France manifestaient devant le siège d'Air France en précisant : "Les singes expédiés par Air France vers des laboratoires sont entassés dans de minuscules caisses en bois dans les soutes de vols transportant des passagers, ils subissent un voyage sombre et terrifiant", avant d'évoquer le triste sort réservé aux animaux de laboratoire notre-planete.info.