réunion
info locale

Maurice : l'Europe accompagne le développement éco-touristique de Rodrigues

Océan Indien
Ile Rodrigues
©Capture d'écran Le Mauricen
L'Union européenne et la MTA (Mauritius Tourism Authority) ont signé un accord pour le financement de plusieurs projets touristiques. Ils s'inscrivent dans une charte pour le respect de l'environnement, à Rodrigues. La Réunion est associée à l'avenir de l'écotourisme sur la petite île mauricienne.
L'Europe s'engage financièrement à accompagner le développement éco-touristique de l'île Rodrigues. L'assemblée régionale locale a signé le protocole conclu par la Tourism Authority avec l'Union européenne pour faire de cette petite île une destination verte.

Les Rodriguais, comme la population mondiale, s'inquiète du changement climatique et de son incidence sur le tourisme dans l'avenir. L'écotourisme permettra à l'île située à 836 km à l'Est de sa mère patrie de préserver son authenticité.
 

La Réunion associée à ce projet 


Pour relever ce défi, un millier d'opérateurs touristiques vont suivre les cours du Pôle formation Vatel, spécialisé dans le tourisme durable. L'île de La Réunion aura également sa carte à jouer dans ce projet a souligné Anil Gayan, ministre du tourisme de l'île Maurice.

Le nouvel ambassadeur de l'Union européenne à l'île Maurice, Vincent Degert a conclu en soulignant : "des questions de développement durable, d’environnement et de changement climatique sont au cœur des relations extérieures de l’Union européenne. Nous avons choisi d’appuyer la MTA dans sa démarche de faire de Maurice et de Rodrigues des destinations vertes, car elle est en ligne avec notre politique sur le tourisme durable" écrit Le Mauricien.
 
Publicité