Maurice : les frontières rouvrent partiellement le 1er octobre 2020

coronavirus
Aéroport de Plaisance à l'île Maurice vide
L'île Maurice a fermé ses frontières pour se préserver de l'épidémie de la covid-19. Depuis, l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam est désert, ou presque. Il n'est censé accueillir que des avions-cargos ou des vils rapatriant les ressortissants mauriciens. Pourtant des vols privés se posent discrètement la nuit, entre autres. ©Wikimédia commons
L'ouverture en grand des frontières et la reprise totale des échanges ou de l'accueil des touristes n'est pas au menu de cette ouverture partielle des frontières fixée au 1er octobre 2020. Cette levée des barrières va s'effectuer selon trois phases. Deux sont fixées, la troisième et en suspend.
Sans surprise, le Premier ministre de l'île Maurice, Pravind Jugnauth, a tenté de reprendre la main en tenant une conférence de presse, ce lundi 31 août 2020. 
Après avoir souligné qu'il avait entendu les attentes des manifestants qui ont participé à l'immense marche citoyenne du samedi 29 août 2020 à Port-Louis, il s'est voulu positif en présentant le plan gouvernemental de réouverture partielle des frontières. 

Jusqu'au 30 septembre 2020 écrit Le Mauricien, l'île Maurice va se concentrer sur le rapatriement de ses citoyens dispersés dans le monde et qui souhaitent rentrer au pays. 
Cette opération implique que les candidats soient placés en quatorzaine dans les hôtels dédiés, puis testés, avant de retrouver leurs proches. 
Cette première phase concentre énormément de moyens humains. Elle exige la plus grande rigueur pour protéger les familles. 
 

Des conditions de circulation allégée


La seconde phase débute le 1er octobre 2020. Elle concerne, les Mauriciens installés à l'étranger qui souhaiteraient venir en vacances dans leurs pays pour retrouver leurs proches. Elle est également adressée, aux étrangers qui bénéficient d'un permis de travail ou aux simples visiteurs. 

Attention ! L'accès au territoire sera soumis au respect strict du protocole sanitaire. Les voyageurs doivent se renseigner sur les exigences avant d'acheter un billet. Toutes les destinations n'auront pas accès à l'île Maurice, cette liste dépendra de l'évolution de l'épidémie dans le monde précise Défimédia

La dernière phase, la 3, dépend de la pandémie. Pour l'instant, la réouverture totale des frontières est inenvisageable. En attendant cette date, les acteurs touristiques bénéficieront du soutien financier de l'Etat a précisé le Premier ministre. 


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live