réunion
info locale

Maurice : la mise en service du métro bouscule les habitudes

transports
L'Express-Métro de l'île Maurice
©Capture d'écran Indian Ocean Network News
Le Métro-Express de l'île Maurice est officiellement en service depuis le 22 décembre 2019. Il est devenu payant le 6 janvier 2020. Pour cette rentrée scolaire, les rames n'ont pas rencontré le succès attendu. Les usagers s'inquiètent également du prix de ce nouveau moyen de transport.
Les premiers jours de la mise en service, officielle, du métro sur l'île Maurice n'enthousiasme pas les utilisateurs potentiels. Dans son édition du 14 janvier 2020, Le Mauricien révèle que les "clients" restent, pour l'instant, fidèles aux bus et à leurs voitures. Lundi matin, la diminution du nombre d'autobus et l'augmentation de voitures individuelles sont à l'origine des embouteillages monstrueux.
 

Des embouteillages monstrueux


Les victimes, du grand chambardement, sont les employés des sociétés qui doivent se rendre à Port-Louis pour travailler. Ils s'entassent dans des bus et prennent leurs voitures plutôt que les "feeder-bus". Ces véhicules gratuits, jusqu'au 1er mars 2020, n'ont pas rencontré leur public. Les usagers, éventuels du métro, regrettent le manque d'information. Ils aimeraient qu'une campagne d'information précise où acheter son titre de transport pour prendre le métro, quand, comment et à quel prix ? 
 

Beaucoup de questions sans réponse


Il est vrai que le "Métro-Express" de l'île sœur est encore balbutiant. Il va falloir des mois, pour que ce nouveau mode de transport trouve son public. Pour l'instant, il ne couvre que dix des vingt-et-une stations et le flou entoure les "feeder-bus" qui doivent permettre aux clients de rejoindre les stations gratuitement, pour l'instant. Ils paieront 5 (enfant) et 7 (adulte) roupies mauriciennes, s'ils prennent "l'Express" et 10 et 15 roupies s'ils prennent uniquement le "feeder" écrit IonNews. En clair, c'est un bouleversement total des habitudes qui bouscule les usagers des transports en commun.  
Publicité