Maurice : un avocat arrêté pendant la manif de soutien aux Palestiniens

politique
Ile Maurice : Interpellation de Me Rama Valayden manif soutien aux Palestiniens
©Capture d'écran L'Express de Maurice

L'arrestation de Me Valayden, dimanche 16 mai 2021, pour non-respect des règles sanitaires lors de la manifestation de soutien aux Palestiniens, provoque un séisme politique. L'interpellation de l'avocat de Simla Kistnen relance les suspicions concernant les liens du pouvoir dans ce dossier.

Lundi 17 mai 2021, après 7 heures d'audition, maître Rama Valayden peut quitter le commissariat de Port-Louis. Le célèbre avocat, opposé à l'exécutif dans plusieurs dossiers, a été interpellé la veille alors qu'il participait à la manifestation pacifique de soutien au peuple palestinien. Dans les heures qui ont suivi, cette arrestation est devenue une affaire politique. 

Le célèbre conseil défraye la chronique judiciaire en défendant depuis le début de l'année Simla Kistnen. L'avocat de la veuve de Soopramanien Kistnen, dont le corps sans vie a été retrouvé dans un champ de cannes de Moka en octobre 2020, est incisif. À force de demandes répétées, il a obtenu de la justice de nombreuses auditions de proches de l'exécutif, dont celle de Yogida Swamynaden, l'ex-ministre du commerce de l'île Maurice. Ce dernier a finalement démissionné, la suspicion devenant insoutenable. 

Hier, l'opposition s'est emparée de l'interpellation de Me Valayden. Dans Le Mauricien, Arvin Boolell, chef de file du PTr (Parti travailliste) au parlement, n'a pashésité à affirmer que cette arrestation : " découle d’une vengeance politique".

Un dossier très encombrant

 

Me Valayden se défend d'avoir enfreint le protocole sanitaire. Lundi 17 mai, dans l'après-midi, il a tenu une conférence de presse pour expliquer : "Nous étions dans un endroit aéré", précise Défimédia, une allusion indirecte aux autobus et au métro où s'entassent quotidiennement les Mauriciens avant de dénoncer les passes-droits offerts aux proches du pouvoir : "certains agents politiques ont organisé des mariages et des anniversaires", sous-entendus, malgré les gestes barrières.

Comment, ne pas évoquer son rôle d'avocat dans le dossier Kistnen et sa prise de fonction à la tête du Mouvement Républicain, parti politique qu'il a relancé en juillet 2019. 

À la fin de cette prise de parole, Rama Valayden a précisé qu'il était convoqué devant la Cour de justice de l'île Maurice, ce mardi 18 mai, à 9h30.

Cette affaire devient encombrante, le Premier ministre de l'île Maurice, Pravind Jugnauth, interrogé, entre autres, sur ce dossier a tenté de justifier l'interpellation de l'avocat. Des explications embarassées...