Maurice : un décès de la Covid, malgré 90% d'adultes vaccinés

santé
Covid Maurice
©Capture d'écran Défimadia (illustration)
Un taximan de 38 ans, positif à la Covid, est décédé jeudi. Il était placé à l'isolement à domicile. Au début du mois, un homme de 23 ans, victime d'un accident en juin est décédé de la Covid à l'hôpital. Le ministère de la Santé annonce que 90% de la population adulte est, désormais, vaccinée.

L'île Maurice parie sur l'immunité collective. Dès mars 2020, nos voisins se sont lancés dans une vaste campagne de vaccination. Entre les achats et les dons de vaccins, de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) via le programme Covax, de l'Inde, de la Chine et de la Russie, 90% des adultes mauriciens sont, aujourd'hui, vaccinés. Cependant, à Maurice, comme dans les autres pays, la vaccination n'empêche pas la transmission du virus, ni les personnes vaccinées d'être malades.

Mercredi, le Dr Kailesh Jagutpal, ministre de la Santé et le responsable de la communication du service de lutte contre la Covid, le Dr Zouberr Joomaye ont insisté sur l'importance de respecter les gestes barrières et les délais de quarantaine quand une personne est testée positive comme ils l'ont rappelé lors de la conférence de presse de ce mercredi 3 novembre 2021 (voir la vidéo de L'Express de Maurice). Cependant, l'isolement à domicile est devenu un sujet de tension après le décès d'un taximan de 38 ans.

Deux morts de la covid qui créent une polémique

 

La gestion d'une telle crise sanitaire est compliquée. Chaque décision est sujette à caution. Jeudi, un taximan de 38 ans a succombé à une "Covid pneumonia". L'homme, testé positif, était à l'isolement à domicile. Quand les équipes des urgences de l'hôpital Nord ont constaté le décès, la famille a réagi violemment. Les forces de l'ordre ont été contrainte d'intervenir pour que le Samu puisse quitter son domicile situé à Riche-Terre, écrit Défimédia.

Mardi 2 novembre 2021, la mort d'un cylomotoriste de 23 ans a également soulevé de nombreuses questions et provoqué la colère de la famille. La jeune victime est hospitalisée depuis le 22 juin 2021, suite à un très grave accident de la route. Son état s'est brusquement dégradé, ces dernières semaines. Il a été testé positif à la Covid, le 29 octobre 2021. L'autopsie a confirmé que ce virus était la cause du décès. Ces proches demandent des explications. Il était négatif lors de son admission, note Le Mauricien.