Maurice : un homme de 65 ans décède en faisant la queue pour être vacciné

santé
Maurice décès d'un homme de 65 ans à Curepipe devant un centre de vaccination 7 juin 2021
Il y avait foule au gymnase James Burty David, à Curepipe, lundi 7 juin. Une personne âgée qui patientait pour se faire vacciner y est d’ailleurs morte. ©Capture d'écran L'Express de Maurice

Un Mauricien de 65 ans est décédé, lundi 7 juin 2021. Il faisait la queue pour se prémunir de la covid. Malheureusement, cette tragédie illustre les difficultés des personnes âgées face aux outils informatiques pour prendre rendez-vous. Ce mardi, 21 nouveaux tests ont été enregistrés.

L'homme de 65 ans, décédé ce lundi 7 juin 2021, faisait la queue devant le gymnase de Curepipe. Il attendait son tour dans la foule des Mauriciens, candidats à la vaccination. L'homme souffrait de problème cardiaque et de diabète. Il aurait dû prendre rendez-vous pour éviter cette épreuve, mais comme de nombreuses personnes âgées, il ne maîtrisait pas l'informatique. 

La dématérialisation des services est un obstacle infranchissable pour de nombreux citoyens. L'âge, l'illettrisme et le matériel sont des paramètres trop souvent ignorés. Le décès du sexagénaire met en évidence le décalage entre la vie quotidienne de nombreux citoyens et la mise en œuvre de décisions politiques déconnectées de cette réalité. À Maurice comme dans d'autres pays, des postulants à la vaccination repartent bredouilles après avoir attendu vainement une journée devant un centre ou un l'hôpital, écrit L'Express de Maurice.

21 nouveaux tests positifs

 

L'île Maurice a enregistré 21 nouveaux cas positifs de covid, ce mardi 8 juin 2021. Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, s'est voulu très rassurant quant au risque d'une troisième vague. Le docteur a expliqué à IonNews : "Nous sommes un pays qui teste beaucoup, c'est tout à fait normal que nous ayons plusieurs cas", ..., "Je préfère que des tests soient faits et que des cas soient détectés afin de diminuer la contamination dans la communauté que de faire semblant que nous sommes dans une ‘safe zone'."

Ce point presse a permis à l'exécutif de préciser pourquoi un quartier était placé en Zone Rouge et l'autre non. Lundi soir, les habitants de Vallée-Pitot ont manifesté contre la prolongation, jusqu'au 14 juin 2021, du confinement de leur secteur. Le ministre a souligné que dans cette banlieue Est de Port-Louis, 12 personnes étaient positives à la covid. À Mesnil dans la ville de Vacoas, 14 habitants ont été testés positifs. Ils forment un cluster. Ils vivent au même endroit contrairement à Vallée-Pitot, où les porteurs du virus sont éloignés les uns des autres.