Maurice : un speedboat venant de La Réunion et quatre trafiquants de zamal arrêtés

trafic de drogue
Speedboat à l'île Maurice
©Capture d'écran Tripadvisor
Quatre trafiquants mauriciens ont été arrêtés, dimanche dernier, alors qu'ils tentaient d'importer 4 kg de "zamal" de La Réunion à l'île Maurice. Ils comptaient sur la confusion liée aux élections villageoises pour passer entre les mailles du filet. Tous sont en détention provisoire ! 
Cette affaire date déjà d'une semaine. C'était le jour du résultat des élections villageoises à l'île Maurice. À la faveur de cet événement politique, elle aurait pu passer inaperçu, tout comme les quatre présumés trafiquants de cannabis. Trois hommes et une femme ont été interpellés sur l'île sœur, le lundi 23 novembre vers 5 heures du matin, après une course-poursuite rocambolesque. 

Ils tentaient de fuir avec quatre kilos de "zamal" dans un sac de sport. Inutile de préciser que la quantité et la nature de la drogue sont presque anecdotiques, en revanche, l'organisation des importateurs laisse songeur. Les trois hommes se sont rendus à La Réunion à bord d'un speedboat en début de week-end. Leur cargaison hermétiquement emballée, les Mauriciens sont revenus à toute vitesse à la faveur de la nuit. 
4kg de zamal de La Réunion saisis à Maurice le 23 nov 2020
©Capture d'écran L'Express de Maurice
 

Un policier tire en l'air pour mettre fin à la course-poursuite


C'était sans compter sur les radars maritimes et les interrogations que soulève le déplacement à grande vitesse d'une embarcation. D'autant que le pilote ne s'est pas signalé en pénétrant dans les eaux territoriales. Des policiers ont été dépêchés à Grand-Baie pour leur demander des explications. Sur place, avant que les forces de l'ordre aient le temps d'intervenir, la fine équipe s'est engouffrée dans une camionnette avec son précieux chargement. 

La course-poursuite qui s'était engagée a vite pris fin quand les importateurs se sont retrouvés face à un policier. Il venait de tirer en l'air et avant de pointer son arme dans la direction de leur véhicule précise L'Express de Maurice. Le message était clair ! La conductrice et les trois marins sont été arrêtés sans opposer la moindre résistance.

Tous sont domiciliés à Grand-Baie. Quatre kilos de cannabis qui valent 7 millions de roupies mauriciennes, soit 146 948 €, ont été saisis. Les suspects sont en détention provisoire. Ils viennent d'entamer un long parcours judiciaire avant de comparaître.