Maurice : 1 000 roupies pour aider les plus pauvres

banque
Port-Louis porte conteneurs à quai août 2022
Le prix d'un conteneur était de 1 500 $ en 2020, il est facturé 10 000 $, aujourd'hui ©Capture d'écran L'Express de Maurice
L'île sœur est confrontée à une crise sans précédent. Les premières victimes, des difficultés financières de l'île Maurice, sont les salariés les plus modestes. Une aide 1 000 roupies (21,78 €) est versée par l'état depuis quelques jours aux 265 000 employés et travailleurs dont les revenus ne dépassent pas 50 000 RS par an.

L'économie de l'île Maurice plie, mais pour l'instant ne rompt pas. Les temps sont durs et le plus gros de la tempête économique est à venir. Pour amortir, un peu, ce choc, le gouvernement de l'île sœur verse depuis quelques jours une aide de 1 000 RS aux employés du privé et travailleurs indépendants dont les revenus sont inférieurs à 50 000 Rs par mois (1088,84 €).

Ces allocations sont directement créditées sur les comptes en banque depuis vendredi, 29 juillet 2022. 

Cette goutte d'eau dans l'inflation des prix des produits de première nécessité concerne 265 000 Mauriciens (nes).

Cette aide ponctuelle est un coup de pouce jugé sympathique, mais insuffisant Naim Hussany, employé à la municipalité de Port-Louis, dont le salaire mensuel est de 23 000 RS (500 €) explique à Défimédia : "Si on achète un sachet de lait en poudre, deux bouteilles d’huile et quelques boîtes de conserve, une somme de Rs 1 000 ne sera pas suffisante".

La flambée des prix va continuer 

L'augmentation des prix est due, pour l'essentiel, à l'inflation internationale. Outre les cours du pétrole et des matières premières, vient s'ajouter le coût de la location des conteneurs. Avec la Covid, de nombreuses boîtes métalliques n'ont jamais été rapatriées vers les pays exportateurs. En 2020, le prix moyen d'un conteneur classique était de 1 500 $ ou 1460 €, aujourd'hui ce même service est facturé 10 000 $ soit 9 742 €, comme l'écrivait Sud-Ouest le 9 juillet 2022. 

Ces hausses sont payées par les consommateurs quels que soient le lieu et la monnaie. Cependant, l'impact n'est pas identique selon le pays et sa puissance économique.

Cette aide, va-t-elle s'étendre dans le temps ? Cette question mérite d'être posée à l'heure ou les tensions internationales s'étendent. La possibilité de voir le conflit se généraliser est désormais possible. 

En clair, l'île Maurice comme tous les pays de la zone risquent d'être durablement impactés.