Maurice : une enquête pour négligence après les décès de deux bébés d'un couple dans un hôpital

santé
Didier Nakeed, père des deux bébés décédés avant terme, à l'île Maurice
©Capture d'écran L'Express de Maurice

C'est la seconde grossesse qui se termine de manière tragique pour ce couple. En 2019, ils avaient perdu un premier bébé. Une enquête pour négligence est ouverte. Lundi 14 juin, victime de douleurs, la maman s'est rendue à l'hôpital. Une semaine plus tard, son enfant est décédé dans son ventre. 

Mercredi 24 juin 2021, Didier Nakeed avance, le regard perdu dans le vide. Il porte un petit cercueil blanc et guide son épouse qui a tenu à accompagner leur bébé au cimetière. Un dernier voyage, comme une fatalité, qui laisse le couple hébété, perdu. C'est le second enfant à naître qu'ils enterrent. En 2019, déjà, la grossesse s'était avérée à risque. L'enfant était décédé avant de voir le jour. 

Comme en 2019, avant l'annonce de la tragédie, la future maman a été victime de douleurs insupportables. Elle avait demandé à se rendre à l'hôpital. Lundi 14 juin 2021, en fin de journée, son mari l'a accompagné aux urgences écrit L'Express de Maurice. Là, le médecin de garde, après un examen très rapide, a demandé à Stéphanie et Didier Nakeed de rentrer chez eux. Une semaine plus tard, l'échographie a révélé que le bébé était mort.

252 plaintes pour négligence contre les hôpitaux

 

Didier et Stéphanie Nakeed ont saisi la justice. En 2019, abattus et désemparés, ils étaient restés silencieux. Cette fois, le couple veut comprendre. Une plainte pour négligence a été déposée et la justice a ouvert une enquête : "Je n’avais pas les moyens d’aller de l’avant en 2019. Mais cette fois-ci, je vais chercher l’aide d’un avocat. Cela arrive trop souvent et c’est insoutenable pour les familles," explique Didier Nakeed.

252 dossiers médicaux litigieux ont été étudiés par la justice mauricienne de 2013 à 2018. 124 ont été classés après investigations et 46, ont été transmis an ministère de la Santé.

Que sont devenus les autres affaires et combien de nouvelles enquêtes pour négligence sont en cours ? 

En avril dernier, suite au décès d'un bébé lors de l'accouchement et la mort de plusieurs patients dialysés, victimes de la covid contracté au sein de l'hôpital, des voix s'étaient élevées pour réclamer des commissions d'enquêtes indépendantes. Le sujet devrait être à nouveau soulevé dans les prochains jours.