Maurice : une ligne de crédit de 100 millions de dollars ouverte par l'Inde

économie
La défense de l'île Maurice dépend de l'Inde
©Capture d'écran L'Express de Maurice
La ligne de crédit, de 100 millions de $, ouverte fin février 2021 par l'Inde au profit de l'île Maurice, crée la polémique. Ce "cadeau" doit servir à l'achat de matériel de défense. L'opposition, mais également des proches de l'exécutif, s'interrogent sur la nécessité de tels investissements.

Notre région, si éloignée de tout hier, est au centre d'enjeux stratégiques et économiques qui nous dépassent. En février 2021, l'Inde ouvre une ligne de crédit de 100 millions de dollars au profit de l'île Maurice (soit 4 milliards 280 millions de roupies mauriciennes). Le compte est mis à la disposition du gouvernement de l'île sœur dans la banque indienne EXIM. Il n'est pas question d'espèces, mais d'un jeu d'écriture informatique. Cette somme virtuelle est réservée exclusivement à l'acquisition de matériel de défense. Précisons que cet argent devra magré tout être réellement remboursé. 

Avec ce "cadeau bancaire", l'Inde offre à nos voisins, pendant deux ans, un hélicoptère Dhruv et avion Dornier. Ces équipements permettent à cet immense pays, de réaffirmer son poids dans la région via Maurice. Ce message est destiné à la Chine, entre autres. Cette ligne de crédit a fait ressurgir le dossier des travaux sur l'île d'Agaléga. Difficile de ne pas faire de lien avec la brouille entre les Seychelles et l'Inde suite au refus de l'archipel de mettre à la disposition, de l'armée indienne,  l'île d'Assomption.

Les liens entre l'île Maurice et l'Inde datent de l'indépendance

 

Les relations, entre notre voisine et le "pays continent", ne sont pas nouvelles. Dès 1974 (soit 6 ans après son indépendance), l'île sœur a signé des accords de sécurité avec l'Inde. C'est à partir de cette date, que les gardes-côtes et l'escadron d'hélicoptères ont été dirigés par des officiers de l'armée indienne, précise L'Express de Maurice.

Un demi-siècle plus tard, ce lien n'a pas cessé de se renforcer. Entre-temps, l'Inde est devenu l'un des pays les plus puissant de la planète et aujourd'hui, la majorité des équipements militaires de l'île sœur sont indiens. Navires, hélicoptères, radars, matériel informatique sont "made India". 64 % des dépenses pour la défense mauricienne profitent à l'Inde précise l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Cette collaboration économique a des répercussions politiques. Maurice a soutenu la candidature de l'Inde à un siège permanent au sein du Conseil de l'ONU. L'île sœur s'est également abstenue en 1996 lors du vote d'une résolution aux Nations Unies sur le traité d'interdiction complète des essais nucléaires

Aujourd'hui, alors que la crise Covid est toujours présente et que la dette publique mauricienne atteint 85,9 % du PIB est-il raisonnable d'investir dans des armes ? C'est la question que posent d'anciens minsitres et les opposants.