Municipales 2020: fanm devant, cavalier derrière!

élections
Second tour municipales taux de participation 16h
©RB Imaz Press Réunion
4 femmes élues maires, des dépouillements incertains jusqu'au bout, une droite qui souffre et une gauche qui retrouve des couleurs, les enseignements de ce second tour inédit
Les sondages SAGIS-Réunion la 1ère avaient donc vu juste. Dès le 1er tour, notre partenaire avait prévu l'émergence de Juliana M'Doihoma à Saint-Louis, le retour au premier plan d'Huguette Bello à Saint-Paul et l'écart conséquent entre Ericka Bareigts et Didier Robert sur Saint-Denis. Tendances qui se confirment à l'issue du 2ème tour. Aujourd'hui ce sont donc 4 femmes qui sont élues maires en comptant Vanessa Miranville à la Possession. C'est historique, du jamais vu dans l'histoire politique de La Réunion. 
 

Une nouvelle ère à Saint-André et Bras-Panon....


L'autre surprise de ce dimanche électoral, c'est ce vent de dégagisme qui a soufflé dans l'Est de l'île. D'abord à Saint-André où là aussi Réunion la 1ère annonçait 1 heure 30 après la fermeture des bureaux de vote et avec une certaine prudence la défaite de Jean-Marie Virapoullé. Le fils du maire sortant n'aura donc pas réussi à conserver le mandat "familial". Le clan Virapoullé peut-être victime d'une certaine usure du pouvoir tout comme Daniel Gonthier à Bras-Panon. Au coude à coude avec Jeannick Atchapa, le maire sortant aux commandes de la cité panonnaise depuis 2001 a finalement rendu les armes. 


Changement de têtes à Saint-Benoît et à la Plaine-des-Palmistes


Toujours dans l'Est, Saint-Benoît change aussi de premier magistrat. Patrice Selly qui fut l'un des adjoints de Jean-Claude Fruteau prend les clés de la mairie. L'avocat a réussi son pari face à Jean-Patrick Dalleau qui bénéficiait du soutien de la droite et surtout des Républicains (Michel Fontaine) et d'Objectif Réunion (Didier Robert).

Autre nouveau visage à la Plaine-des-Palmistes: Johnny Payet. L'élu de l'opposition a donc surclassé la candidate de la droite Sophie Arzal. Le nouveau maire qui a obtenu le soutien de son prédecesseur Marco Boyer s'attend à une mandature bien animée et des conseils municipaux fleuves....
 

Un 3ème tour à l'Etang-Salé?


Enfin dans le sud, les électeurs de l'Etang-Salé ont eu droit à un véritable film à suspense jusqu'au bout de la nuit. Jean-Claude Lacouture est élu avec une petite voix d'avance sur Mathieu Hoarau. 5ème mandat consécutif pour Jean-Claude Lacouture mais son opposant est loin d'avoir reconnu la défaite. Un nouveau tour devant la justice n'est pas exclu tant le score entre les deux hommes est serré...
 

Une participation à la hausse mais...


L'autre enseignement de ce scrutin c'est la mobilisation marquée une nouvelle fois par la crise du Coronavirus. Un peu plus importante qu'au premier tour. Selon la préfecture, le taux de participation de ce second tour s'élève à 54,16%. C'est beaucoup moins qu'en 2014 où il était de 70,77%.