Municipales 2020 : négociations jusqu’au dernier moment dans l’Est

élections saint-benoît
Mairie de Saint-Benoit
©Imaz Press Réunion
Maintien, fusion, retrait, les tractations entre candidats se sont poursuis ce mardi 2 juin encore. A 18h, il fallait cependant avoir tranché. L’arrêté préfectoral fixant la liste des candidats au 2nd tour des élections municipales sera publié demain matin, mercredi 3 juin.
Combien de candidats se présenteront au second tour des élections municipales le 28 juin prochain ? La réponse devrait être connue demain, mercredi 3 juin, une fois l’arrêté préfectoral fixant la liste des candidats au 2nd tour des élections municipales publié.

Des tractations se sont parfois tenues durant plusieurs semaines, et même poursuivies entre certains candidats ce mardi 2 juin. Les rendez-vous en préfecture pour le dépôt des listes ont ainsi parfois été repoussés au maximum, mais il a bien fallu tranché avant 18h.

 

Quadrangulaire ou triangulaire à Saint-Benoît ?


A Saint-Benoît, où cinq candidats pouvaient se maintenir, les négociations ont duré jusqu’à la dernière minute. Une pentagulaire était possible, opposant Patrice Selly (22,1%), Sabrina Ramin (19,6%), Patrick Dalleau (15,6%), Philippe Leconstant (14,8%) et Valérie Payet-Gangnant (11,94%).
 
Le maire sortant, Jean-Claude Fruteau ne se représente pas pour des raisons de santé. 11 listes se sont présentées au 1er tour. Au final, c'est à une triangulaire que devrait assister les électeurs bénédictins. Patrice Selly et Sabrina Ramain ont chacun déposé la même liste qu’au premier tour.

Patrick Dalleau sera le troisième candidat. Il a réussi à convaincre l’ancien patron des socialistes, Philippe Leconstant, de renoncer à mener une liste et à se ranger derrière lui. Jean-Luc Julie (7%) fusionne également avec Patrick Dalleau. Valérie Payet-Gangnant s’est elle aussi finalement résolue à rejoindre cette union.

 

Eric Fruteau se retire à Saint-André


A Saint-André, le retrait d’Eric Fruteau (17,1%) laisse la place à un duel entre Jean-Marie Virapoullé (31,5%) et Joé Bédier (24,9%).
  

Alliance rejetée à Bras-Panon


A Bras-Panon, la triangulaire annoncée devrait avoir lieu, malgré l’appel lancé par Jean-Hugues Ratenon (27,5%) à Jeannick Atchapa (30%). Appel décliné par ce dernier. Ils devraient donc tous deux affronter le maire sortant Daniel Gonthier (31,3%).
  

Fusion de listes à la Plaines-des-Palmistes


Une triangulaire est également probable à La Plaine-des-Palmistes, après la fusion des listes de Daniel Parny (17,4%) et Sophie Arzal (20%). Ces derniers seraient ainsi confrontés à Johnny Payet (27,6%) et Jean-Luc Saint-Lambert (19%). Amandine Ramaye (6%) ne fusionne finalement pas après l'échec des discussions avec plusieurs candidats. Elle ne donne pas de consigne de vote non plus. 
  

Une triangulaire à Sainte-Rose


A Sainte-Rose, les électeurs devraient avoir à choisir entre trois candidats. Sauf changement de dernière minute, Sully Hoarau (13%) devrait se maintenir face aux deux candidats arrivés en tête, Michel Vergoz (39,3%) et Bruno Mamindy-Pajany (37,2%).
  

Réélection du maire au 1er tour à Salazie


A Salazie, Stéphane Fouassin a été réélu au premier tour avec près de 68% des voix.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live