réunion
info locale

Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente

social
Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente
Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente soutenu par Jean-Hugues Ratenon. ©Géraldine Blandin
Soutenu par le député Jean-Hugues Ratenon, ce nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente est né ce dimanche 6 janvier suite au mouvement des Gilets Jaunes.
Une trentaine de personnes était rassemblée ce dimanche 6 janvier dans un hôtel de Saint-Denis pour la présentation d’un nouveau collectif : le DPAT, Démocratie participative active et transparente. Ce collectif réunit des personnes qui œuvrent au sein d’associations et de collectivités locales. Ce matin, il a présenté sa charte réunionnaise de moralisation de vie publique et politique.
Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente
©Géraldine Blandin
 

Une charte, des engagements

Cette charte est née des Gilets Jaunes et d’un constat : La Réunion est la 6eme région la plus corrompue de France, selon Transparency France en 2017. "Les dérives du cumul des mandats et indemnités montrent qu’il est nécessaire de poser le cadre d’une politique de transparence", écrivent les auteurs de cette charte.

Selon eux, "élus et ceux qui souhaitent exercer des responsabilités" doivent s’engager sur les cinq principes suivants : "un homme un mandat ; la transparence des embauches dans les collectivités et établissements publics ; l’instauration d’un référendum d’initiative citoyenne pour les grands projets ; un casier judiciaire compatible avec la fonction publique et l’instauration dans les quartiers d’un comité citoyen constitué de personnes tirées au sort".
 
Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente
Un nouveau collectif pour une Démocratie Participative Active et Transparente avec Jean-Hugues Ratenon. ©Géraldine Blandin
 

Le soutien de Jean-Hugues Ratenon

Ce collectif a plusieurs objectifs : "une démocratie plus participative et plus transparente, mais aussi réconcilier les élus et les citoyens et redonner la parole au peuple".

Le député réunionnais de la France Insoumise, Jean-Hugues Ratenon a été le premier à signer cette charte. Il a dit avoir "une pensée pour les manifestants d’hier et appelle à la population à soutenir les Gilets Jaunes". Jean-Hugues Ratenon appelle aussi à "un grand renversement pour les prochaines élections municipales et législatives locales" pour faire un "grand ménage", dit-il. Selon lui, il en va de la "responsabilité de chacun de signer cette charte". 
 
Publicité