réunion
info locale

NRL : un accord trouvé avec les transporteurs, pas de blocage lundi!

travaux publics
La NRL sera terminée
©Réunion La 1ère
La Nouvelle Route du Littoral sera terminée avec des andains locaux. Un protocole d’accord, qui relance l’activité sur le chantier dès lundi et qui lève la menace d’un blocage des institutions à quelques jours de l’arrivée du Président de La République dans l’île, a été signé ce vendredi. 
 
Il aura fallu près de 7 heures d’âpres négociations entre les transporteurs et les acteurs de la Nouvelle Route du Littoral pour parvenir à un accord ce vendredi 18 octobre 2019 à la Préfecture en présence du Préfet Jacques Billant, de Didier Robert, Président du Conseil Régional, Cyrille Melchior, Président du Conseil Départemental et les représentants du groupement de la NRL. L’enjeu : terminer les 20% restant du chantier. Une intersyndicale des transports qui ressort satisfaite de cette rencontre marathon. L’activité pourra ainsi reprendre dès lundi matin avec 80 camions en rotation pour extraire les roches locales nécessaires au chantier.
NRL : un accord trouvé avec les transporteurs, pas de blocage lundi!
©Indranie Pétiaye Réunion La 1ère

Des andains locaux seront utilisés


La problématique d’extraction de roches locales, cause principale de l’arrêt du chantier, a finalement été résolue.
 

"Les freins (…) c’était de dire que pendant 10 ans on ne pouvait pas prélever les andains issus de l’épierrage. On a fait expertiser tout cela. (…) on peut très facilement faciliter le prélèvement des andains." C.Melchior Président du Conseil Départemental.


La digue de 2 kilomètres 7 km de la Grande Chaloupe à La Possession sera construite en privilégiant les andains et l’épierrage.
 

 

« On aura un peu plus d’andains. Sur les deux millions six-cents qu’on a trouvés (…) honnêtement il y a plus d’un million qu’on a déjà (…) c’est sûr qu’on pourra l’enlever maintenant. » Joël Mongin Président de la FTOI.


Petite pique aux écologistes


Au sortir de cette réunion marathon de près de 7 heures, les représentants de l'intersyndicale des transports en ont profité pour régler quelques comptes avec leurs principaux détracteurs, les écologistes. 
 

« Personne ne veut de carrière à côté de chez soi, on le comprend très bien mais il faut laisser un petit peu les entreprises travailler malgré tout. Et quand on est écologiste ou quoique ce soit, on vit dans une case en bois sous tôle (…) aujourd’hui les écologistes qui nous critiquent vivent dans une case en dure dernier cri. Donc il faut arrêter un petit peu de critiquer. » D.Hoareau, Président de l'OTI.

 
NRL : un accord trouvé avec les transporteurs, pas de blocage lundi!
©Réunion La 1ère

Les questions financières et environnementales pour le maître d’ouvrage, en l’occurrence la Région, seront, elles, abordées la semaine prochaine avec Jean-Baptiste Djebbari, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports qui indique par voie de communiqué : "suite à la table ronde des acteurs de la Nouvelle route du littoral, organisée par le préfet de La Réunion, je salue le travail du préfet et des acteurs locaux qui a abouti à une vision commune de la poursuite du chantier de la Nouvelle route du Littoral. Je veillerai personnellement au bon suivi de cet accord d’avenir. L’ensemble des services techniques du ministère est mobilisé pour ce projet."

Une discussion entre le maître d’ouvrage et le groupement d’entreprises sera ouverte sous l’égide du secrétaire d’État chargé des transports, pour aboutir sous un mois à une solution opérationnelle. Les capacités financières et les contraintes juridiques du maître d’ouvrage seront prises en compte. Les propositions du groupement d’entreprises seront analysées. Dans l’immédiat, les entreprises de transport seront mobilisées pour la poursuite des travaux.

Un protocole d’accord qui relance ainsi le chantier de la NRL mais également la question des carrières contestées par les écologistes.

Le reportage d'Indranie Pétiaye et Willy Fontaine :
©reunion

 
Publicité