réunion
info locale

NRL : les transporteurs, devant les locaux du groupement de la NRL, interpellent le préfet

transports
NRL transporteurs devant les locaux NRL GTOI SBTPC Pointe-des-Galets au Port 161019
©Thierry Chapuis (Réunion la 1ère)
Les transporteurs sont mobilisés ce mercredi matin. Après plusieurs entretiens avec les acteurs du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, les échanges semblent au point mort. Ils attendent en effet que se tienne enfin la table ronde promise.
Après s’être rassemblée, tôt ce mercredi 16 octobre au matin, devant la Halle des Manifestations au Port, la plateforme syndicale des transporteurs s’est rendue devant les locaux de la GTOI, ceux de la SBTPC et ceux de la NRL dans la zone industrielle de la Pointe-des-Galets.

 

Le dialogue jusqu’à présent

Depuis le vendredi 6 octobre dernier, ils ont alerté l’Etat, mais aussi le Département et la Région quant aux conséquences d’un arrêt du chantier de la Nouvelle Route du Littoral en 2020, comme annoncé par le groupement Vincy Bouygues.
 
Des entretiens ont ainsi été réalisés entre les représentants des principaux syndicats de transporteurs (FNTR, OTI, CTTR et FTOI) et le président du Département, Cyrille Melchior, d’abord, puis le préfet de La Réunion, Jacques Billant, et enfin le président de Région, Didier Robert.
 
Ce dernier s’était alors engagé à parler au groupement, expliquant que le groupement restait seul à décider de l’origine de l’approvisionnement en roches massives pour la partie digue de la NRL. La prise de contact aurait été difficile entre les deux acteurs, si bien que l’échange promis n’aurait pas eu lieu selon les transporteurs.
 

Une table ronde ou la fin du dialogue

Pas d’échange, pas de date pour une rencontre de tous les acteurs, à savoir cette " table ronde " promise par le préfet et conforté par les autres interlocuteurs rencontrés. Les transporteurs ont donc décidé ce mercredi de prendre les choses en main.

D’abord réunis devant la Halle des manifestations du Port durant un long moment, ils ont décidé de se rendre devant les locaux de la GTOI,ceux  de la SBTPC et ceux de la NRL. Ils veulent ainsi que se tienne enfin la table ronde demandée, et interpellent le préfet de La Réunion pour qu'il agisse en ce sens. Déterminés, ils ajoutent ne pas partir tant qu'ils n'obtiendront pas de réponse.
 

" Sans réponse de votre part, nous serions obligés d'agir, prendre notre responsabilité en main, d'utiliser les moyens nécessaires pour nous faire entendre. Nous vous informons qu'un appel à la grève et à la mobilisation générale sera lancée à partir du lundi 21 octobre 2019 ", écrivent-ils au préfet de La Réunion dans un courrier signé des représentants de la plateforme syndicale.

 
NRL transporteurs devant les locaux NRL GTOI SBTPC Pointe-des-Galets au Port 161019
©Thierry Chapuis (Réunion la 1ère)



 
Publicité