publicité

CAN 2019 : Madagascar s'arrête en quart

Les Barea ont rendu les armes, jeudi soir au Caire, face à la Tunisie. Leur magnifique aventure s'arrête,donc en quart de finale, sur le score sévère 3 - 0, pour les Aigles de Carthage. N'oublions pas que Madagascar participait à sa première phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

© francetvinfo
© francetvinfo
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les Barea quittent l'Egypte la tête haute. La sélection malgache s'est inclinée logiquement, jeudi soir, face à la Tunisie. Les Aigles de Carthage ont dominé la rencontre de bout en bout. Le score final est lourd, mais logique, 3 à 0 pour la sélection d'Alain Giresse.
Déjà en huitième de finale, l'équipe de Nicolas Dupuis s'était montrée fragile contre la République démocratique du Congo. Elle avait pas dû son salut, à la séance des tirs aux buts. Jeudi, la fatigue, l'inexpérience à un tel niveau, la pression de l'événement et des enjeux ont eu raison de l'équipe de Madagascar qui entre dans l'histoire de la CAN et dans les cœurs des supporters de la Grande île, mais pas seulement.
 

Des Tunisiens trop forts 


Merci aux Barea ! Leurs exploits ont fait vibrer Mada, mais également l'île de La Réunion. Des milliers de Réunionnais, ont des origines malgaches. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si des joueurs de notre département ont porté le maillot de la sélection nationale pendant cette CAN 2019. Les noms de lieux remarquables de La Réunion comme Mafate, Cilaos ou Le Tampon ont d'ailleurs un lien direct avec notre grande voisine. L'origine de ces patronymes est issue de la langue malgache. Ce lien est lisible sur les cartes et visibles sur les visages de notre population métissée.  

Un chèque d'un million de dollars pour les quarts 

Aujourd'hui, la sélection de Madagascar va rentrer au pays. Malgré la défaite, l'accueil des Barea sera triomphal. Grâce à son accession au quart de finale, l'équipe de Mada vient de gagner un chèque d'un million de dollars écrit lexpress.mg. Cette somme faramineuse va servir à leur verser des primes, mais surtout à améliorer les infrastructures footballistiques du pays. Les futurs Barea vont profiter de cette manne financière. Tenues, ballons et équipement moderne deviennent accessibles.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play