L'OMS se mobilise pour endiguer l'épidémie de peste

madagascar
rat peste
Au 16 novembre, 119 cas de peste et 40 décès, avaient été recensés cette année, indique l'Organisation mondiale de la santé dans un communiqué.
Parmi ces cas, deux ont été recensés à Tananarive avec un décès récemment. Dans cette ville, "il y a maintenant un risque d'un rapide développement de la maladie due à la haute densité de population (...) et aux faiblesses du système de santé", selon l'OMS.
 
Une force spéciale nationale, rassemblant divers acteurs de santé, a été constituée pour combattre la maladie avec l'aide de l'OMS et le soutien financier de la Banque africaine de développement.

Une bactérie véhiculées par les mouches
 
L'organisation souligne que la situation est compliquée par la résistance des mouches à l'insecticide deltamethrin, utilisé pour les contrôler. La bactérie de la peste, qui se développe chez les rats, est véhiculée par les mouches. Chez l'homme, elle se développe sous forme bubonique, et si la bactérie atteint les poumons, elle provoque une pneumonie et devient alors transmissible à travers la toux.
 
Découverte à temps, la forme bubonique se soigne avec des antibiotiques, mais la forme pneumonique peut être fatale en seulement 24 heures. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live