publicité

ODHIRATHON : la 3e édition est lancée

Pour la troisième année, l'ODHIRATHON lance sa collecte de dons pour soutenir la recherche médicale des maladies chroniques : Obesité, Diabète, Hypertension et Insuffisance Rénale. Un réunionnais sur cinq est concerné. 106 000 euros ont été récoltés en 2018.

© Mélodie Nourry
© Mélodie Nourry
  • Par Aurélie Constant
  • Publié le , mis à jour le
L'ODHIRATHON revient pour une 3e édition avec plusieurs objectifs. Premièrement, faire appel à la générosité des réunionnais afin de soutenir les projets d'études et la recherche concernant les maladies chroniques. Près de 106 000 euros ont été récoltés en 2018, 30 000 euros par des particuliers et plus de 75 000 euros de la part d'une dizaine d'entreprises locales..

L'opération a pour but de sensibiliser à ces maladies chroniques qui concernent un réunionnais sur cinq. Dans le détail, 40% de la population à la Réunion est obèse ou en surpoids, 10% est diabétique, près de 2500 réunionnais souffrent d'hypertension et près de 2000 doivent faire des dialyses ou ont bénéficié d'une greffe de rein. 

Alors l'ODHIRATHON est également là pour faire de la prévention, pour encourager les réunionnais à changer leurs mauvaises habitudes qui peuvent amener à ces maladies, comme l'alcool, la cigarette, une alimentation grasse ou bien peu d'activité physique.
 

Un gala de charité et un appel à projets


Cette année l'ODHIRATHON revient avec une formule différente des précédentes éditions. Cette fois, pas de marathon de danse, de massages ou autres manifestations un peu partout dans l'île, mais un dîner gala de lever de fond avec une date unique : le 23 novembre prochain. L'entrée sera d'une centaine d'euros par personne.

L'argent récolté servira à soutenir un projet innovant en matière de recherche, d'aide, de prise en charge ou simplement d'accompagnement de ces maladies chroniques. Les scientifiques ne sont pas les seuls concernés puisque l'appel à projets a été ouvert aux professionnels de santé, de prise en charge et même des experts en informatique avec pourquoi pas une application utile aux malades. L'idée est de réussir à améliorer leur quotidien

Les propositions de projets sont réceptionnés jusqu'au 15 septembre, les résultats seront connus d'ici la fin de l'année.

Christophe Tribuchet est le président de Philancia, le fond de dotation créé par l'AURAR en 2011. Il est au micro de Marie-Ange Frassati.
 
DR CHRISTOPHE TREBUCHET



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play