réunion
info locale

L’opposition des Comores désigne son représentant pour l’international

océan indien
Comores Juwa parti opposition lance un appel à la COI 260818
©Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
L’Union de l’Opposition des Comores tente de se restructurer localement et au niveau international. Le docteur Jimmy Adam, qui exerce et vit à Paris, est désormais en charge des relations internationales et des relations avec la diaspora comorienne en France, en Europe et dans le Monde. 
L’Union de l’Opposition aux Comores, présidée par le docteur Saïd Youssouf Soihili, tente de se relancer après l’échec cuisant des élections présidentielles qui se sont déroulées le 24 mars dernier. Depuis la réélection d’Azali Assoumani, à la présidence de l’archipel, les partis opposés au président tentent de se faire entendre.

Difficile, écrivent-ils dans un communiqué du 5 novembre 2019 : « Compte tenu de la dégradation du climat politique et sécuritaire dans notre pays (Arrestations arbitraires des opposants, interdiction de voyager et même de circuler à l’intérieur du pays, résidence surveilles pour les uns, contrôle judiciaire pour les autres…) ».
 

Un lien indispensable entre la diaspora et l'archipel


Afin de retrouver la parole et communiquer avec la diaspora comorienne, installée à l’étranger, l’union de l’Opposition a décidé de charger le docteur Jimmy Adam : « De représenter et assurer la Coordination de l’Union de l’opposition en Europe et partout où besoin sera, dans le cadre de la lutte pour le rétablissement de l’Etat de Droit et de la Légalité Républicaine en union des Comores ».

La communauté comorienne est très importante en France, compte tenu de l’histoire coloniale liant les deux pays, mais elle est également très éclatée à travers l’Europe et le Monde. L’Opposition compte sur ce poids extérieur pour se faire entendre, au-delà de l’océan Indien.
Lettre officialisant la nomination du docteur Jimmy Adam
Lettre de nomination de Jimy Adam nov 2019
©D.R

 
Publicité