Patrice Selly lance le "Banian", son nouveau parti politique

politique
Patrice Selly lance le parti Banian
Patrice Selly lance le parti Banian ©Hermione Razafinarivo
Anciennement membre du Parti socialiste de La Réunion aux côtés de son prédécesseur et ex-mentor Jean-Claude Fruteau, le maire de Saint-Benoît Patrice Selly a présenté officiellement ce vendredi après-midi son nouveau parti politique baptisé Banian, pour "Bâtir notre île Ansanm".
C’est dans sa ville, à Saint-Benoît, que Patrice Selly a annoncé officiellement la création d’un nouveau parti politique baptisé Banian, l’acronyme, détaille-t-il, de "Bâtir notre île Ansanm". Patrice Selly revêt donc une nouvelle casquette, celle de chef de parti d’une nouvelle entité  qui cherche à répondre aux problématiques identifiées de longue date : développement durable, mal logement, gestion des déchets, autonomie dans la prise de décision.

Le jeune maire de la commune de l’Est explique avoir constaté au cours de la dernière campagne des élections municipales "qu’il y avait une réelle attente de la part de la population, à la fois à Saint-Benoît mais aussi ailleurs à La Réunion, d’une nouvelle voie politique, d’un nouveau message et d’un nouveau projet réunionnais".

Patrice Selly interrogé par Hermione Razafinarivo et Florence Bouchou:
ITW Patrice Selly : lance son parti "Banian"

 

"Construire un nouveau modèle réunionnais"

L’élu bénédictin qui est aussi le président de la Cirest avait déjà eu l’occasion de l’évoquer il y a deux jours Réunion La 1ère. Il avait alors fait part de sa volonté de "construire un nouveau modèle réunionnais avec des solutions réunionnaises aux problèmes réunionnais". Patrice Selly défend qu’il ne faut "plus attendre que tout soit décidé par Paris et soit appliqué de manière uniforme sur l’ensemble du territoire national".

Regardez son interview au JT de Réunion La 1ère le mercredi 9 novembre dernier :
 
Nouveau parti politique : Patrick Selly, invité du Journal
 

Les prochaines échéances électorales en ligne de mire

Pour l’instant, le Banian n’en est encore qu’au stade de jeune pousse. Ce vendredi après-midi, pour la présentation officielle de son parti, Patrice Selly était entouré des élus de sa majorité municipale mais aussi du 1er vice-président de la chambre d’agriculture Bruno Robert. Mais aucune autre personnalité politique de la place.

Le nouveau parti souhaite peser dès les prochaines échéances électorales prévues à priori au mois de juin 2021. Il devrait présentait ses propres candidats pour les élections départementales. En revanche, il ne devrait pas y avoir pas de listes pour les Régionales. Le parti souhaite une coalition, et ouvre la porte à droite comme à gauche.
 

Le Banian prendra-t-il racine ?

Patrice Selly assure qu’il y a eu des discussions avec le maire de Saint-Joseph Patrick Lebreton ou encore avec le maire du Port Olivier Hoarau qui a déjà annoncé sa candidature aux Régionales  et pris ses distances avec son parti du PLR et Huguette Bello. Egalement candidate aux Régionales, la maire de La Possession Vanessa Miranville aurait également été approchée. Mais "il n’y a rien d’officiel pour l’instant", nous dit-on du côté du parti Banian. Le "Banian" arrivera-t-il à prendre racine dans le paysage politique réunionnais ?

Patrice Selly était auparavant membre du Parti socialiste de La Réunion. Membre du conseil municipal de l’ancien maire de Saint-Benoît Jean-Claude Fruteau, il avait par la suite pris ses distances avec son mentor de l’époque au moment du vote d’une nouvelle augmentation des impôts dans la commune en août 2017, jusqu’à finir par être la principale voie de l’opposition, puis se présenter et remporter les Municipales en juin dernier, avec 43% des voix.