publicité

Le père Ibrahim toujours en garde à vue. Il sera face à ses victimes ce vendredi matin

La garde à vue du Père Ibrahim a été prolongée de 24h. Il sera confronté à ses victimes ce vendredi  matin à la caserne Beaulieu de Saint-Benoit. Selon son avocat, Maître Jebane,  le Père Ibrahim aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Michelle Bertil
  • Publié le , mis à jour le
Le père Fabrice Ibrahim est toujours dans les murs de la gendarmerie de Saint-Benoit, les militaires l’ont interpellé dans l'aprés midi de mercredi, dans le cadre d’une enquête sur des viols présumés.

La victime, aujourd’hui majeure, a dénoncé les agissements du prêtre entre 2013 et 2015. Sa mère aurait aussi été victime des agissements du curé de la paroisse de Sainte-Agathe.

Son portrait signé Jaël Galichet-Dany Rosamel

Le portrait du curé en garde à vue



Présenté au juge, la garde à vue du curé a été prolongée jusqu'à vendredi. Il sera confronté à ses victimes à la caserne Beaulieu ce vendredi matin
Dimanche c'est Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de la Réunion qui accueillera les paroissiens dans la petite église de la Plaine des Palmistes.
Un village en émoi aprés les révélations et la garde à vue du père Fabrice Ibrahim.
En images avec Aurélie Constant-laurent Figon-Romain Marchand
réactions des habitants de la Plaine des Palmistes
Lire les articles précédents.

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play