Pétrels de Barau : 75 jeunes oiseaux s’échouent à Cilaos

nature
Echouge pétrels Cilaos
©THAIS FR 2015 - Cilaos Info
Désorientés par les éclairages du stade de la Cilaos, 75 jeunes pétrels de Barau se sont échoués dans la nuit de vendredi à samedi. La SEOR, qui les a récupérés, espère une prise de conscience sur les risques encourus pour cette espèce endémique rare.
Déjà il y a 3 ans, 223 pétrels de Barau avaient subi le même sort, au même endroit. Un arrêté municipal avait alors été pris pour que les éclairages du stade de Cilaos soient éteins dès 19h30.

Pourtant, 75 jeunes pétrels se sont échoués dans la nuit de vendredi 13 avril à samedi 14 avril. Une situation que les membres de la Société d’Etudes Ornithologique de la Réunion ne comprennent pas.

Pour éviter ces échouages massifs, chaque année depuis 10 ans, la SEOR organise les Nuits Sans Lumière un peu partout dans l’île. Ainsi certaines communes coupent l’éclairage public dans les rues et sur les sites sportifs durant quelques nuits. De même, si l’aéroport Roland Garros ne peut éteindre ses lumières, il les réduit durant les 25 nuits de l’opération.

Et puis, la SEOR réalise régulièrement des campagnes de sensibilisation auprès du public. Les élèves des établissements scolaires de l’île participent ainsi à des lâchers de pétrels, recueillis après échouage. Vendredi 13 avril, 4 oiseaux ont ainsi été relâchés au Barachois à Saint-Denis.

Lâcher de pétrels au Barcahois
©Johanne Adamadorassy
Lâcher de pétrels Barachois
©Johanne Adamadorassy
Lâcher de pétrels au Barachois
©Johanne Adamadorassy