Piton de la Fournaise : au 3ème jour d’éruption, la coulée de lave poursuit sa descente vers les Grandes Pentes

catastrophes naturelles
Eruption piton de la fournaise 3ème jour volcan 241221
Prise de vue du site éruptif depuis le Piton de Bert dans la soirée du jeudi 23 décembre 2021. ©OVPF-IPGP
L’éruption du Piton de la Fournaise se poursuit. Débutée le mercredi 22 décembre à 3h30, l’éruption en est à son troisième jour. Le front de coulée est désormais à 2 km du haut des Grandes Pentes et à 8 km de la route.

Débutée mercredi 22 décembre à 3h30, l’éruption se focalise toujours sur une seule fissure éruptive, contre quatre à son début. Il s’agit de la fissure la plus en aval.

Piton de la Fournaise 3ème jour d'éruption volcan 241221
Prise de vue du site éruptif en date du vendredi 24 décembre aux alentours de 9h00 heure locale. ©OVPF-IPGP

Le front de coulée avance doucement

Les équipes de l’Observatoire ont également pu effectuer un survol ce vendredi 24 décembre au matin. Le front de coulée a ainsi pu être localisé. A 9h, la coulée de lave avait parcouru 2,4 km depuis son point d’émission et se situait à 2 000 m d’altitude environ.

Le front de coulée se situait à 540 m du rempart Sud, 2 km environ du haut des Grandes Pentes, 8 km environ de la route et 9km environ de l’océan.

Piton de la Fournaise 3ème jour d'éruption du volcan 241221
©IPGP-OVPF

L’activité du trémor volcanique stabilisée

Sur les dernières 24 heures, les scientifiques de l’observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise n’ont enregistré qu’un seul séisme superficiel, à l’aplomb du sommet et de magnitude faible inférieure à 0.5. De plus, les déformations de surface ne montrent pas de déplacement particulier.

L’amplitude du trémor volcanique est stabilisée à 30% de l’amplitude initiale depuis hier. L’amélioration des conditions météorologiques a permis d’obtenir plusieurs estimations de débit de lave par méthode satellite. Ainsi, au cours de 24 dernières heures, le débit évoluait entre 4 et 10 m3/seconde. Un pic a été enregistré ce matin à 20 m3/seconde.

Une augmentation de l’activité a été constatée en milieu d’après-midi. Elle a été suivie par une baisse assez conséquente depuis 17h, explique Philippe Kowalski, le directeur technique de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Il est encore trop tôt pour savoir si cela annonce la fin de l’éruption ou si cela n’est qu’un changement temporaire.