Plan social à la CCIR

social
Grève CCIR
©REUNION 1ERE
Ce matin, des salariés de la CCIR manifestaient contre le plan social qui a été annoncé au sein de la Chambre consulaire. Une trentaine de personnes sont menacées de licenciement.
Ils étaient une trentaine de salariés rassemblés, ce matin, devant les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie à Saint-Denis. Avec l’appui de la CGTR, les grévistes sont ainsi venus manifester leur opposition au plan social qui doit être mené au sein de la Chambre consulaire.

Lors de ces vœux à la Presse, dans la matinée, le président de la CCIR, Ibrahim Patel, a confirmé l’existence de ce plan ajoutant qu’il en assumait l’entière responsabilité. Moins de 30 personnes sont concernées, a-t-il précisé.

En 2017, Bercy lui avait demandé de se séparer de près de 70 personnes, ce qu’il n’avait pas fait. Cette fois, il n’a pas le choix, dit-il, il doit procéder à ce plan social. La taxe des frais de Chambre ne rapporterait pas assez.

La première partie de ce plan doit être appliquée en juin. La seconde se fera avant décembre. Les grévistes tiendront en fin d’après-midi une Assemblée Générale pour décider s’ils reconduiront demain, mercredi 31 janvier, leur mouvement.

Reportage ©Réunion 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live