publicité

Le Port : un bateau étranger accoste avec 8 migrants sri lankais à son bord

Un bateau de pêche étranger est entré au Port Ouest encadré par la gendarmerie maritime, ce samedi matin. A son bord, moins personnes. Des migrants originaire du Sri Lanka, venus chercher asile à La Réunion.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Lise Hourdel avec Stéphane Enilorac
  • Publié le , mis à jour le
Vers 11h30 ce samedi 6 octobre, un bateau étranger a accosté au port. Le navire était alors accompagné par la gendarmerie maritime. A son bord, 8 membres personnes. Il s'agirait de migrants sri lankais selon nos informations. Après plusieurs jours de navigation en mer, ils se sont déclarés en bonne santé et contents d'arriver.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Le bateau à quai, la police s’est rendu sur place. Auditionnés par la police, les hommes ont été transférés, vers 15h45, au centre de rétention de Saint-Denis. Leur identité devra être vérifiée auprès des autorités sri lankaises. La moyenne d'âge des migrants est estimée entre 20 et 30 ans, l'un d'entre eux serait un mineur de 16 ans.

Le reportage de Thierry Chapuis.
8 Sri Lankais interpellés en mer
 

Une filière vers La Réunion ?


Les migrants auraient payé une forte somme pour venir jusqu'à La Réunion. Selon eux, deux autres bateaux, avec chacun 8 personnes à leur bord, seraient à l'approche. Les hommes ont déclaré fuir des conditions de vie difficiles, dans l'espoir d'une vie meilleure sur un territoire, le territoire français, réputé plus souple en matière de droit d'asile. La question d'une filière de passeurs de migrants entre le Sri-Lanka et La Réunion se pose. 

Le 21 mars dernier, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage dirigeait une mission pour porter secours à 6 Sri-Lankais dérivant sur une embarcation de fortune à 7 miles nautiques au large de la Pointe-des-Aigrettes. Les hommes, qui fuyaient leur pays, avaient alors été abandonnés par leur passeur. 

Recueillis dans les ashrams du Port et de Sainte-Suzanne, ils ont rapidement formulé des demandes d'asile, qui en septembre dernier n'avaient pas obtenu de réponse. 
 
  1 538 813 857

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play