publicité

Port de Sainte-Marie : les bateaux dans le sable

Depuis plusieurs semaines, le petit port de Sainte-Marie est complètement ensablé. Les pêcheurs hésitent à sortir leurs barques en raison du peu d'eau qui reste. Le danger est omniprésent. Ils ont manifesté ce lundi matin.   
 
 

© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
  • Par Michelle Bertil
  • Publié le , mis à jour le
" Le sable est à 20 centimètres de hauteur, on peut marcher sur l'eau comme Moise ". En guise de preuve, Didier un des pêcheurs à quai depuis des jours, n'hésite pas à se diriger vers l'entrée du Port, la mer on le voit bien remonte à ses genoux.
 © Philippe Hoareau
© Philippe Hoareau
C’est un jour de plus où les canots et les bateaux resteront amarrés aux pontons. Personne ici ne veut prendre le risque de prendre la mer, encore faut-il passer l’embouchure.

La houle a ramené depuis des semaines des tonnes de sable dans le petit port, Il n’y a plus assez d’eau pour la navigation des embarcations. «  Un canot aurait chaviré, un autre serait resté coincé »  selon les pêcheurs assis sur un muret et qui réclament des opérations d’urgence.
 
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
© Jean-Paul Mélade (Réunion la 1ère)
Des travaux de dragage ont été entrepris en début d'année, mais les courants ramènent systématiquement des alluvions. L'entrée est de nouveau enclavée. " Les autorités attendent qu'il y ait un drame " précise le comité des pêches. " Nous sommes à proximité d'une zone aéroportuaire, en cas de problème, les secours ne pourront pas intervenir parlant du bateau de la SNSM ".

Le reportage de Henri-Claude Elma et de Philippe Hoareau
 
Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port
Sainte Marie : les pécheurs en colère après l'ensablement du port


  





  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play