Portes ouvertes sur l'apprentissage, une filière d'avenir

entreprises
Portes ouvertes de la CMA à st-pierre, focus sur l’apprentissage de la maçonnerie
©Olivier Murat
Conseil, orientation, visite guidées du 07 au 08 avril, les jeunes réunionnais sont invités à participer aux journées portes ouvertes de l'Université régionale des métiers et de l'artisanat. L'occasion de découvrir différentes formations.

Pâtisserie, menuiserie, boucherie, des formations professionnalisantes d'avenir et qui recrutent. Des métiers que les jeunes sont invités à découvrir à l'occasion des journées portes ouvertes de la Chambre des Métiers et de l'artisanat de La Réunion.

Des formations qui passent par la case, apprentissage, plus de 120 formations sont proposées. Longtemps délaissé au profit des filières générales, cette forme d'alternance a su au fil des années redorer son blason. 

La maçonnerie, un secteur qui peine à recruter

Parmi les métiers présentés ce matin, dans le centre de formation de Saint-Pierre ceux du bâtiment, loin d'êtres les plus faciles. Des conditions de travail souvent extrêmes, de lourdes charges à porter quotidiennement, de quoi en rebuter plus d’un. Mais, il en faut davantage pour décourager Maël, en première année CAP Maçonnerie. 

" Ça ne me fait pas peur, j’ai l’habitude. J’aimerais avoir mon CAP et un salaire et un emploi au bout "

Maël - jeune apprenti

Et c'est bien parti ! Tout comme ses camarades de promo, Maël ne devrait pas avoir de mal à décrocher un emploi. La Réunion manque de maçons et les entreprises peinent à recruter.

Le reportage de Réunion La 1ère : 

Apprentissage : journée portes ouvertes à Saint-Pierre, de nombreuses formations


Après une période de crise sanitaire, tous les feux sont au vert. " Les entreprises  continuent de signer en apprentissage. Et cette année, on peut dire que l’on est en sureffectif. Les entreprises ont repris leur activité et les jeunes reviennent " se réjouit Johan Gabou, professeur de maçonnerie. 

1 400 apprentis par an à La Réunion 

L'apprentissage, une forme d'alternance qui séduit de plus en plus de jeunes réunionnais.  " Aujourd’hui, nous accueillons 2 200 jeunes dans nos centres de formation en apprentissage. Et nous avons la capacité d'en recevoir plus de 3 000 jeunes. Il reste donc encore de la place dans nos centres de formation mais aussi dans nos entreprises" explique Bernard Picardo, le président de la chambre des métiers et de l'artisanat. 

Selon les chiffres nationaux, entre 65 et 70 % des apprentis ont un emploi dans les 6 mois qui suivent la formation dont 50% chez leur ancien maître d'apprentissage.