La Possession : les parents d'élèves, de l'école Jules-Joron, en colère !

éducation
Ecole Jules-Joron La Possession sept 2018
©Hubert Debeux (Réunion la 1ère)
Les parents des marmailles de l'école Jules-Joron à La possession manifestent, depuis 7 h 45 ce vendredi, contre un chantier situé juste derrière l'établissement. Jeudi, les professeur ont également exercé leur droit de retrait, pour dénoncer les nuisances et leurs conditions de travail.
Les parents d'élèves de l'école Jules-Joron dans le quartier de Moulin-Joli à La Possession manifestent depuis, ce matin du vendredi 21 septembre 2018, contre la proximité d'un chantier. Depuis la rentrée, les 500 élèves et les enseignants, de l'école primaire, travaillent dans la poussière et au son des brise-roches. Les professeurs sont obligés de fermer les "nacos" pour pouvoir enseigner.
Portes fermées
©Hubert Debeux (Réunion la 1ère)

Un chantier mitoyen de l'école


Les parents d'élève ont décidé de soutenir les revendications de l'équipe éducative, en publiant une pétition sur internet, et ont bloqué l'entrée de l'école primaire. Ils sont conscient des impératifs du chantier, mais afin de réduire son impact sur la vie des élèves, ils demandent l'installation d'une climatisation dans les classes. Non seulement, elle permettra de laisser les fenêtres fermées, les filtres éviteront que les particules de poussières emplissent les salles de classe et en abaissant la température l'été, elle améliorera les conditions de travail.
Brise roches derrière l'école
©D.R

Le reportage de Jean-Marc Seguin.

©Réunion la 1ère


Les parents obtiennent gain de cause


Le premier adjoint de la mairie de La Possession, Hubert Gilles, s'est déplacé dans la matinée. Après une réunion avec les parents, la mairie a fait savoir que des dispositions ont finalement été prises pour garantir la santé des enfants. Hubert Gilles a ainsi déclaré : 
 

"Des dispositions auraient dû être prises plus largement par les responsables du chantier, notamment dans le cadre de la prévention des nuisances, de la qualité de l'air et cela n'a pas été fait."


Ainsi un arrêté a été pris pour interdire l'usage de brise-roche entre 8h30 et 17h les lundis, mardis, jeudis et vendredis, dans un périmètre de 150 m autour de l'école Jules Joron, soit une interdiction de chantier durant les jours d'école, précise la municipalité dans un communiqué. Des climatiseurs seront également installés dans les salles de classe.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live