A La Possession, le lycée Moulin Joli commence les cours en distanciel pour limiter le brassage des élèves

éducation la possession
lycéens covid masque
©IPR

Le nombre d’élèves est revu à la baisse dans trois lycées du Port et de La Possession, à partir de ce jeudi 8 avril. Les cours se déroulent désormais en mode hybride avec une partie en distanciel et l’autre en présentiel. Reportage au lycée Moulin Joli.

Ce jeudi 8 avril, les allées du lycée Moulin Joli, à La Possession, sont clairsemées. Seule la moitié des élèves peut désormais suivre des cours en présentiel dans l’établissement scolaire.

Limiter les brassages

Pour lutter contre le covid-19 et limiter les brassages entre les élèves, le principe de demi-jauge est entré en application ce jeudi matin dans les lycées Jean-Hinglo et Léon-Le-Pervanche, au Port et le lycée Moulin-Joli, à La Possession.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Le nombre d'élèves est revu à la baisse dans les lycées. Reportage à la Possession

 

Un mode hybride

"Les classes de Première sont accueillies jeudi et vendredi ; les classes de Terminal et une partie des classes de Seconde sont à la maison, explique Isabelle Melin, proviseure du lycée Moulin Joli à La Possession. La semaine prochaine, ce sera l’inverse et les classes à la maison seront en présentiel au lycée".

Ce fonctionnement en mode hybride, présentiel et distanciel, permet de réduire de moitié le nombre d’élèves dans le lycée. En temps normal, ils sont près de 1 200.

Garantir 50 % de cours en présentiel pour chaque élève

Situés dans des communes où le virus circule activement, ces trois lycées devront garantir "au moins 50 % de cours en présentiel pour chaque élève".

Les 48 lycées bientôt concernés

Ils essuient les plâtres, mais les autres devront suivre. La semaine dernière, Chantal Manèes Bonisseau, rectrice de l’académie de La Réunion, a demandé aux proviseurs des 48 lycées de La Réunion de se préparer à mettre en œuvre ce protocole prévu pour réduire le nombre de lycéens accueillis en même temps dans l’établissement.

Chantal Manèes Bonisseau, rectrice de l’académie de La Réunion, assure que "les lycées travaillent à la continuité pédagogique depuis novembre et qu’ils sont prêts à rendre ces plans opérationnels".

Les Outre-mer en continu
Accéder au live