réunion
info locale

De la poudre blanche paralyse le fonctionnement de la faculté des Lettres

faits divers
20170303 Fac de lettres
©Réunion1ère
Probablement une mauvaise farce, mais il fallait quand même procéder à des vérifications. C’est ce qu’ont  fait les membres de la police technique et scientifique pour lever tous les doutes.

Ils ont prélevé de la poudre blanche sur plusieurs portes des salles de cours et des locaux administratifs de la faculté des Lettres à l’université au Moufia.
 
Les cours ont été suspendus pour le reste de la journée et reprendront normalement ce samedi matin.

Voici le communiqué de l'Université sur cette affaire:

Ce jour à 13h, de la poudre blanche a été découverte sur six poignées de porte de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines du campus du Moufia par des agents de l'Université de La Réunion qui rejoignaient leur bureau après la pause déjeuner.

Immédiatement, l'alarme du bâtiment a été déclenchée.
L'évacuation des étudiants et des personnels s'est déroulée dans le calme et un périmètre de sécurité a été organisé.
Deux personnels qui ont été en contact avec la poudre, dont l'un a fait l'objet de rougeurs à la main, ont été pris en charge par le médecin des pompiers, sur place.
Après analyse, dès 16h, les risques chimiques et radiologiques ont été écartés. Quant au risque biologique, les analyses ont permis de l'éliminer définitivement à 17h.
Les deux agents qui avaient pris en charge par les secours ont pu regagner leur domicile.

Les cours reprendront normalement dès demain matin. (Samedi)


En images avec Annabelle Boyer et Willy Thévenin.
©reunion


Publicité