Présidentielle : Emmanuel Macron écrit une lettre aux Réunionnais

élections
macron
©IMAZ PRESS
Avant le premier tour de la présidentielle, le 10 avril prochain, le chef de l’Etat, candidat à sa succession, adresse une lettre aux Réunionnais. Signée d’Emmanuel Macron, elle est en cours de distribution dans les boites aux lettres.

Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, est en campagne électorale. Le premier tour de l’élection présidentielle se tiendra le 10 avril prochain.

Candidat à sa propre succession, Emmanuel Macron, adresse une lettre aux Réunionnais. Elle est en cours de distribution dans les boites aux lettres de l’île depuis lundi.

4_5850723318126086835 by Anne Bonneau on Scribd

Dans les boîtes aux lettres

"Emmanuel Macron avec vous pour La Réunion", est-il écrit en première page avec une photo du chef de l’Etat embrassant un marmaille lors d’une de ses visites en décembre 2019, dans le Département.

"Au-delà du courrier que j’ai adressé à tous les Français, il y a quelques jours, je tenais à m’adresser à vous d’une manière plus particulière", commence le candidat dans cette lettre de quatre pages.

Un bilan

Emmanuel Macron assure que depuis son élection en 2017, "sa première responsabilité a été de vous protéger". Il défend sa gestion de la crise sanitaire et notamment sa mobilisation pour "fournir les vaccins, les renforts, le matériel de soir… ". Il rappelle le soutien qu’il a apporté aux entreprises locales.

Lutte contre la délinquance, contre la vie chère, pour la baisse du chômage : le chef de l’Etat dresse ensuite le bilan de sa politique sociale et économique.

Et un programme

"Le destin de nos Outre-mer ne se résume pas à reconstituer ou à reproduire le modèle hexagonal, écrit-il. (…) il est d’être en avance sur les défis de demain".

Stratégie indopacifique, développement de l’économie bleue, souveraineté alimentaire : Emmanuel Macron détaille ensuite ses propositions pour La Réunion. Il veut aussi renforcer les stuctures hospitaliers et la sécurité publique.

Sur la nouvelle route du littoral, "l’État continuera à prendre ses responsabilités, aux côtés du conseil régional, en participant financièrement aux travaux pour terminer et ouvrir la route, au bénéfice de milliers d’entre vous", écrit Emmanuel Macron.

"Au cours des cinq dernières années, vous avez pu éprouver mon engagement pour vous. J’ai désormais besoin de votre soutien pour le poursuivre", conclut-il.