Prix de vente : le sans-plomb baisse, le gazole se maintient et la bouteille de gaz augmente

économie
Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion.
Les prix des carburants à La Réunion. ©Daniel Fontaine
A partir du 1er novembre, les prix des carburants et du gaz évoluent à La Réunion. Le sans-plomb est en baisse à 1,22 €/litre (- 2 cts) ; le gazole est stable à 0,92 €/litre. La bouteille de gaz est en hausse à 16,83 euros.
Les prix des carburants et du gaz évoluent à La Réunion, à compter du 1er novembre prochain, à La Réunion, annonce la préfecture dans un communiqué, ce mercredi 28 octobre. Le sans-plomb est en baisse à 1,22 €/litre (- 2 cts) ; le gazole est stable à 0,92 €/litre. La bouteille de gaz est en hausse à 16,83 euros.
 

Pourquoi ces prix des carburants ?

"Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie", rappelle la préfecture.
Dans le détail, le prix du sans-plomb est en baisse à 1,22 €/litre (- 2 cts). Cette évolution, inverse à la légère hausse de la cotation, s’explique essentiellement par la baisse du fret (- 28%).

Pour le gazole, le prix de vente est stable à 0,92 €/litre. La dépréciation de l’euro face au dollar influe sur le prix final qui, sans cela, aurait été de 0,91 €/litre.
 

La hausse du prix du gaz

Le prix final de la bouteille est en hausse à 16,83 euros. Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse de la cotation moyenne cumulée du Butane et du Propane (+ 6,6 % en cumulé). La dépréciation de l’Euro face au dollar (-0,59%) augmente quant à elle également le prix de 4 cts. Le contrat de fret est inchangé.
 

Dans le détail

La préfecture de La Réunion précise : "sur les 15 premiers jours ouvrés du mois d’octobre, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse pour le supercarburant (+ 0,12 %) par rapport au mois précédent, comme pour le gazole (+ 0,31 %). En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du butane enregistre une hausse à 380 $/TM. De son côté, la cotation du Propane augmente également mais dans une moindre mesure. Le fret des carburants baisse de manière significative (- 28%). Celui du gaz est inchangé".

De plus, à la suite d’une dépréciation de l’euro par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1773 $ pour 1 €, pour le gaz comme pour les carburants.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live