Les prix restent stables sur les marchés malgré Fakir

économie
Marché du Chaudron
©Réunion la 1ère
Après le passage de la forte tempête tropicale et la destruction d’une grande partie de la production agricole locale, la crainte d’une flambée des prix se fait sentir. Pour l’heure, il n’en est rien mais d’ici quelques semaines, les choses pourraient changer.
Les prix sont restés stables sur les marchés malgré le passage de Fakir. Ce dimanche matin au Chaudron, on pouvait voir les courgettes s’afficher à 3 euros le kilo, 4 euros pour les tomates et la salade se maintenait à 80 centimes pièce.

Les clients craignaient le pire, mais les forains l’assurent, il y a encore des stocks. Les prix sont donc constants pour le moment, même si ils reconnaissent que depuis le mois de janvier, il faut tout de même jongler pour s’approvisionner. La saison des pluies n’a en effet pas épargné les producteurs.

Une constance qui ne devrait pas durer en revanche. D’ici quelques semaines, cela pourrait changer, comme après chaque épisode dépressionnaire. Les produits seront en effet plus rares et les prix grimperont, de nombreuses exploitations ayant été sinistrées par le passage de la forte tempête tropicale Fakir.

Le reportage d’Aurélie Constant et Alexandre Pech.

Reportage ©Réunion la 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live