Quels sont les métiers qui recrutent en 2022 ? Pôle Emploi prévoit 9% d’embauches supplémentaires

emploi
Un chantier à La Réunion.
Un chantier à La Réunion. ©Imaz Press
Selon une enquête publiée, ce mercredi 6 avril, Pôle Emploi prévoit 9% d’embauches supplémentaires à La Réunion en 2022. Par rapport à l’an dernier, les besoins en main-d’œuvre seraient plus importants. Découvrez quels sont les métiers qui vont recruter en 2022 ?

Ce mercredi 6 avril, Pôle Emploi publie une enquête sur les embauches à venir à La Réunion.

Selon l’enquête, 38 400 embauches sont prévues en 2022 par les établissements réunionnais, soit 3 300 de plus qu’en 2021 (+9%). Il s’agit de projets de recrutement dans le privé à 60 %, le public à 20 % et les associations, à 20 % également. Le détail ci-dessous.

Des métiers recherchés dans la construction

Pour les établissements privés, ce sont ainsi 2 200 projets de recrutement en plus en 2022 par rapport à 2021, soit une augmentation de 10%. Une entreprise sur trois envisage de recruter cette année. Trois secteurs déclarent beaucoup plus de projets de recrutements : les services aux entreprises, le commerce et les services auprès des particuliers.    

Les métiers de la construction sont les plus recherchés, devant les métiers du commerce, ceux de l’hôtellerie et de l’alimentation. Il y a plus de 1000 projets de recrutement d’ouvriers qualifiés dans le bâtiment (des maçons, des plâtriers, des carreleurs) et 1000 encore pour des ouvriers non qualifiés (pour le gros œuvre).

Selon cette enquête de Pôle Emploi, il y a également plus de 700 projets de recrutement pour des employés de libre-service, des aides, apprentis ou employés de cuisine, des secrétaires et des jardiniers ou paysagistes.

Agent d’entretien, le plus recherché dans le public

De son côté, le secteur public envisage 8 200 embauches, soit 12% de plus que l’an dernier. La quasi-totalité des projets se concentrent dans l’administration publique et enseignement, et la santé et action sociale.

Les recrutements sont principalement effectués par les communes, les établissements scolaires, les caisses des écoles et les centres communaux d’action sociale.

Le métier le plus recherché est de loin celui d’agent d’entretien (avec près de 3000 projets de recrutement pour 2022). Mais il y a également environ 1000 projets de recrutement pour des jardiniers et des paysagistes, 1000 encore pour des animateurs socio culturels, et autour de 500 pour des employés de cuisine et des surveillants.

Une association sur deux envisage de recruter

Enfin, les associations projettent 7 500 embauches, soit 3% de plus qu’en 2021, (essentiellement en contrat aidés, les contrats PEC).

En 2022, une association sur deux envisage de recruter, soit 1 200 établissements potentiellement recruteurs. Les métiers les plus recherchés sont jardiniers et paysagistes, animateurs socio-culturels et formateurs.

Des difficultés à trouver des candidats

Dans cette enquête, Pôle Emploi parle bien de projets de recrutement, ce qui ne signifie pas emploi assuré.

Les employeurs évoquent en effet d’importantes difficultés de recrutement (pour plus de la moitié des projets d’embauche dans le privé). Ils expliquent avoir du mal à trouver des candidats.