Ramassage scolaire dans l’Ouest : l’intersyndicale Transport lance un préavis de grève illimitée au groupement GTO2

transports
transport scolaire
(Photo d'illustration) ©TCO
L’intersyndicale Transports appelle les salariés du groupement GTO2 à une grève illimitée à compter du 10 août. A l’approche de la rentrée, le transport scolaire pourrait donc ne pas être assuré dans l’Ouest.

A moins de dix jours de la rentrée, le transport scolaire pourrait ne pas être assuré dans des communes de l’Ouest de l’île. Un prestataire déçu a déposé un recours quant à l’attribution de ce marché géré par le TCO, le Territoire de la Côte Ouest.

"Stop au tsunami social du TCO dans le transport" : dans un communiqué de presse, l’intersyndicale Transports appelle les salariés du groupement GTO2 à une grève illimitée à compter du mardi 10 août.

"Austérité budgétaire"

Regroupant les organisations FO, CFTC, CGTR, l’intersyndicale Transport exige l’ouverture de négociations avec les acteurs du marché de ramassage scolaire du TCO. A une semaine de la rentrée, elle assure que "180 familles vont être une nouvelle fois sacrifiées par le TCO au nom de l’austérité budgétaire".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Garantir les acquis des conducteurs de bus

Selon l’intersyndicale, il est urgent que le TCO "garantisse les acquis des conducteurs de bus". "Transfert de contrats de travail, maintien de leur ancienneté, de leurs conditions de travail et de rémunération" : plusieurs revendications sont sur la table.

FO, la CFTC, et la CGTR rappellent qu’en juillet 2018 déjà, "le plan social de la SEMTO" avait "sacrifié 54 familles", "au nom de l'austérité budgétaire".