publicité

Les réactions au durcissement annoncé des contrôles des chômeurs

  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Un demandeur d'emploi qui refuserait les offres d’emplois ou de formations de Pôle emplois s’exposerait à des sanctions plus lourdes en 2018.
Or de nombreux chômeurs à La Réunion affirment n’avoir jamais eu de propositions.

Pour Jean-Pierre Técher, président du collectif contre l’exclusion (CLE) cette réforme n’a qu’un seul but : faire baisser en apparence la courbe du chômage.
« C’est inadmissible de la part du Président qui sait très bien, que ce ne sont pas les gens qui refusent de travailler, mais qu’il n’y a pas de travail » dit-il.
160 000 Réunionnais seraient concernés pas cette reforme annoncée.

Contrôles renforcé des chômeurs
Reportage  -  La1ère.Reunion  -  Marie Redortier

 

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play